Comment trouver du travail en Australie ?

Comment trouver du travail en Australie ?

Vous souhaitez partir à l’aventure et découvrir l’Australie pour 6 mois, un an ou même deux ? Vous vous demandez si c’est facile de trouver du travail au pays des kangourous ? La réponse est oui. Je vous donne toutes les bonnes astuces pour gagner de l’argent tout en rendant votre séjour inoubliable avec cet article.

Pourquoi l’Australie ?

Pour obtenir un avant goût de la vie « voyager et travailler », la destination idéale est sans aucun doute cette île fabuleuse ! Il est très facile d’y obtenir un visa, d’y vivre et de travailler. Si vous avez déjà votre activité en ligne, c’est encore mieux. Mais cet article se destine plutôt à ceux qui souhaitent se lancer dans le grand bain du voyage sans avoir de moyen de gagner de l’argent régulièrement via internet.

C’était mon cas et de ce fait, je vous fais part de mon expérience.

Sur le départ avec un visa vacances travail ? Vous avez l’opportunité de très bien gagner votre vie en Australie, la situation économique du pays suit une croissance stable et le salaire minimum augmente tous les ans. À côté de cela, le coût de la vie n’est pas forcément exorbitant si on reste raisonnable, donc les économies s’accumulent assez vite !

Photo dun koala durant mon PVT.
 Croiser des koalas sauvages est un privilège. Donnez-vous cette chance et partez à l’aventure !

Un très grand pays

Pour profiter au maximum du pays des kangourous et de ses plages immaculées, il vous faudra du temps. L’île continent est grande comme 14 fois la France et sa côte sud fait 4000 kilomètres de large. Autant vous dire que vous ne ferez pas le tour du pays en 3 semaines. Un séjour de ce type vous permettrait de visiter la côte Est ou de traverser entre Cairns et Broome en passant par Darwin à la rigueur.

Pour en faire le voyage d’une vie, il faut oser y rester plusieurs mois. Ce qui peut s’avérer très onéreux si on se contente uniquement de tourisme. Pour cela, il existe le Working Holiday Visa (Permis Vacances Travail). Il vous permet notamment de rester sur le territoire pendant 1, 2 ou même 3 ans et de travailler.

La prolongation est uniquement accessible si vous effectuez 88 jours de travail en zone rurale (appelés couramment jours de ferme)  dans l’industrie agricole ou le bâtiment. Vous savez déjà probablement tout ça et ce n’est pas vraiment le but de l’article.

 

Avant le départ et premiers jours sur place

Faire son CV en anglais

Il est indispensable d’avoir une version anglaise de votre CV. Et ce, même si votre niveau d’anglais est faible. Le resume (prononcer résumé) comme ils l’appellent, chez les anglo-saxons, est totalement différent du notre.

Oubliez le format 1 page où il faut se limiter à l’essentiel. Ici, plus vous en dites, mieux c’est. Un détail des compétences apportées par chaque expérience est attendu. Un paragraphe d’introduction pour vous présenter est souvent apprécié.

N’hésitez pas à me contacter pour toute demande d’information complémentaire ou d’aide pour la rédaction de votre CV australien.

 

Ouvrir un compte bancaire pour l’Australie

Vous pouvez ouvrir un compte en banque australien depuis la France sur internet en quelques clics. Peu de documentation vous sera demandée et il est indispensable pour décrocher un emploi.

Westpac, Commonwealth et ANZ sont les plus répandues. Vous n’échapperez pas au traditionnel rendez-vous une fois sur place afin de retirer votre carte bancaire et signer la paperasse habituelle.

N’oubliez pas de demander l’ouverture d’un compte Superannuation, qui est une caisse de cotisation retraite. Chacun de vos employeurs vous versera, en plus de votre salaire, 9.5% de ce dernier sur ce compte indépendant. Il ne vous sera pas possible d’y toucher avant l’expiration de votre visa et votre sortie du territoire. Cependant, vous ne pourrez récupérer que 35 %.

Mais si vous travaillez suffisamment, cela fera toujours un petit complément non négligeable. Surtout que la démarche a été récemment simplifiée et qu’il suffit de se rendre sur le site de l’ATO.

 

Le TaxFileNumber

Il est l’équivalent de votre numéro de sécurité sociale. C’est votre identifiant de travailleur légal, attaché à votre compte en banque. Il est aussi attaché à vos impôts sur le revenu et votre Superannuation.

Les taxes sont payées directement par votre employeur, au taux de 15% quel que soit le montant que vous gagnez. C’est le prélèvement à la source. Celui là même qui est en train d’arriver chez nous.

Pour obtenir votre TFN il faut vous rendre sur cette page du site de l’ATO et suivre les instructions. Vous devrez le recevoir par la poste, mais il est recommandé de le récupérer aussi par e-mail afin d’en conserver une trace indéfiniment.

Les papiers, on a vite fait de les perdre, c’est l’expérience qui vous parle.

 

Numéro de téléphone australien

Dernier pré-requis indispensable, la carte SIM australienne. Aucun ou une infime minorité d’employeurs acceptera de vous appeler via Whatsapp pour une interview téléphonique. Les australiens n’aiment pas se prendre la tête et si vous n’avez pas de numéro local, ils ne vous rappelleront pas.

C’est un peu ennuyeux quand on sait que les forfaits coûtent cher et que les datas semblent s’envoler comme par magie, mais c’est comme ça. Il y a une multitude d’opérateur, j’ai personnellement opté pour Telstra parce que c’est celui qui assure la meilleure couverture réseau. Et je n’ai absolument pas regretté ce choix.

Vous comptez rester en ville ? Optez plutôt pour Vodafone ou les forfaits discount type Aldi.

 

Premier emploi en Australie

Toutes ces démarches effectuées, vous êtes prêts à entrer sur le marché du travail ! Suivant que vous souhaitiez rester en ville ou vous diriger vers la campagne, il vous faudra un véhicule. Je dévoilerai les ficelles et conseils de l’achat d’une voiture en Australie dans un autre article. Mais même en ville, cela peut être un avantage d’être véhiculé pour trouver plus facilement du travail.

Dans les grandes villes

Trouver du travail en Australie dans la construction. Sydney Harbour Bridge
Travailler devant le Harbour Bridge à Sydney, qui dit mieux ?

Vous êtes plutôt citadin, préférez le confort et la vie urbaine ? Pas de problème, les métropoles australiennes sont en manque de main d’œuvre dans tous les domaines possibles et imaginables. Vous disposez de nombreuses options pour dénicher le job qui vous convient.

À commencer par les plateformes sur internet comme Seek qui publie chaque jour des dizaines d’annonces. Il y a aussi Gumtree qui est LeBonCoin australien mais où beaucoup d’annonces d’emploi figurent.

Si la majorité est sérieuse, attention toutefois à certaines qui sont plutôt douteuses. Poster une annonce est gratuit, et si elle est bien rédigée les réponses ne se font pas attendre.

 

Mon expérience pour trouver du travail en ville

Pour vous donner une idée, lorsque je suis arrivé dans la ville de Sydney, j’ai posté une annonce sur Gumtree. J’y ai expliqué que j’étais débrouillard et manuel et pouvais travailler dans n’importe quel secteur du bâtiment.

Au cours des premières 24h, j’ai reçu 25 appels. Évidemment, il faut écrire dans un anglais compréhensible qui va donner envie à l’employeur de vous appeler. Mais j’ai eu du mal à choisir quel job j’allais choisir tellement les propositions étaient nombreuses.

 

Le bâtiment, un secteur qui paye bien

Pour la construction, présentez-vous dans des agences d’intérim qui offrent des salaires plus que décents et sont toujours à la recherche de bras.

Sans qualification vous pouvez espérer gagner entre $25 et $30 de l’heure si vous êtes un minimum débrouillard et montrez une bonne attitude. Dans le cas d’une expérience solide (pas juste assister papa avec le marteau et les pointes) vous pourrez prétendre à $35 de l’heure ou plus.

Il suffit d’avoir une White Card (que vous pouvez passer en ligne) et les équipements de sécurité pour obtenir un poste.

 

La restauration et l’hôtellerie

En cas de préférence pour le secteur de la restauration, il vous faudra imprimer votre CV et faire le tour des bars, restaurants et hôtels de votre quartier.

Un secteur qui cherche aussi du monde en permanence, mais qui ne rapporte pas autant que les travaux publics à moins d’être chef ou d’avoir une qualification dans le milieu.

Affichez votre plus beau sourire, une bonne dose de motivation et sortez votre meilleur anglais. Ce sont les meilleurs conseils que je puisse vous donner pour ce secteur !

 

Travailler dans un pub en australie.

Les « country pubs » représentent le meilleur moyen de s’immerger dans la culture locale !

 

Trouver du travail dans les fermes en Australie

Aaaah, les fermes. Le bush, autrement dit la campagne australienne. C’est là que vous goûterez vraiment à l’aventure. Il s’agit d’un passage obligatoire si vous souhaitez étendre votre visa à une année de plus.

Depuis tout récemment (juillet 2019), la 3ème année d’extension est possible. Vous êtes prêts à tester vos limites ? Le fruit picking, on aime ou on déteste.

 

Les bons plans

Il est important de prendre en compte certains paramètres pour trouver du travail dans le milieu agricole en Australie. Pour la majorité, il s’agit d’emplois saisonniers. C’est à dire que la demande de main d’œuvre est forte pour une courte durée. Allant de quelques semaines à quelques mois. Il faut donc être au bon endroit, au bon moment.

Il est donc primordial de prendre en compte le calendrier des saisons. Pour cela, l’agence gouvernementale australienne du National Harvest Labour Services dispose d’un guide qui vous sera très utile. Cette même agence a pour but d’aider les agriculteurs à accéder à de la main d’œuvre.

Appelez-les pour savoir quelle est la situation du lieu où vous êtes situé et ils n’hésiteront pas à vous fournir des contacts à la recherche d’employés.

Mon expérience personnelle a toujours été très bonne pour les boulots décrochés avec leur aide. Il s’agissait tout le temps d’employeurs honnêtes et sérieux, et pas de contracteur ! Vous trouverez ici les annonces qu’ils publient (presque tous les jours).

Vous pouvez soit postuler en ligne, soit les appeler pour avoir le contact du patron. Parfois, ils mettent directement le contact du fermier qui a besoin de monde. Ils m’ont permis de trouver du travail à de nombreuses reprises alors que les sites classiques n’avaient rien.

 

Gagner de l'argent en Australie en ramassant des cerises.
      La récolte des cerises est très bien payée en Australie.

 

Les mauvais plans

Il existe une multitude de sites diffusant les annonces de jobs en fermes, mais faîtes bien attention. Sur Gumtree, vous trouverez aussi des propositions, mais tenez vous éloigné des contracteurs.

Sous prétexte qu’ils vous donnent accès à un travail, ils prennent un montant de votre salaire horaire. Beaucoup de gens se font avoir. Il en est de même pour les Working Hostels. Nous avons vu beaucoup de jeunes se retrouver piégés dans ces établissements peu scrupuleux.

Ils vous promettent de vous trouver un travail si vous restez séjourner dans leur auberge. Énormément de backpackers payent des semaines de loyer à 200 ou $250 sans avoir de travail.

Cela peut durer des semaines voire des mois dans certains cas. Leur système de dépôt de garantie vous oblige à déclarer 2 semaines à l’avance quand vous allez partir.

Une situation délicate qu’il est préférable d’éviter.

 

Dans les mines

Vous avez un bon anglais ? Une bonne condition physique et des qualifications qui vous permettraient de travailler dans l’industrie minière ?

Vous allez devenir le Roi du pétrole ! Les salaires y sont très élevés, ce qui engendre beaucoup de concurrence.

Mais si vous parvenez à vous y faire une place… vous n’allez pas le regretter. Trouver du travail dans les mines en Australie est un excellent moyen de compléter ses jours de ferme tout en gagnant beaucoup d’argent !

 

Les ranch et élevages de l’Outback

Une expérience unique en son genre. Vous aimez les chevaux, les vaches, l’isolation et la poussière ?

Bienvenue au paradis ! Vous aurez accès à ces jobs en utilisant Gumtree et faisant des recherches par mots clefs et localisations. Au programme : logement, nourriture, salaire et souvenirs impérissables.

 

Les types de salaires

Taux horaire

Il est souvent plafonné au salaire minimum si vous n’avez pas de compétences particulières. Il est à présent (juillet 2019) à $19.49 / heure pour les contrats à temps plein. La grande majorité des boulots auxquels vous aurez accès seront « casual« .

C’est à dire que vous n’êtes pas garanti de travailler du lundi au vendredi, à cause

Travailler en ferme en australie. Paye au rendement, ramasser des fruits
Une matinée de travail à deux. Payé $12 le seau, c’est très rentable !

des conditions météo par exemple. Pour compenser, le salaire d’un emploi en casual bénéficie de 25 % d’augmentation.

Ce qui nous amène à un salaire minimum horaire brut de $24.32 par heure.

Quand je suis arrivé dans le pays en mars 2017, il était à $22.45/heure. Il a augmenté tous les ans au 1er juillet depuis.

 

Rendement

Un autre mode de paiement du pays de Crocodile Dundee, c’est le rendement. Comme son nom l’indique, plus vous êtes rentable, plus vous gagnez.

Ce qui se traduit par plus vous ramassez de fruits ou taillez d’arbres, plus vous remplissez votre compte en banque. C’est un mode souvent critiqué par les backpackers. Et je pense qu’ils se trompent.

Cependant, il faut bien choisir le boulot et s’assurer qu’il est réalisable de gagner au moins l’équivalent du salaire minimum.

J’ai réussi à faire des payes à 5 chiffres sur une semaine grâce au ramassage de fruits au rendement. Je pense notamment aux cerises et pommes en Tasmanie et aux châtaignes dans le Victoria.

Par contre, je n’ai pas brillé dans les fraises et déconseille totalement ce milieu !

 

Ne pas perdre d’argent

Vous n’avez pas trop d’argent et n’arrivez pas à trouver du travail ?

Pas de panique, c’est une situation qui arrive. Pour peu que l’on arrive dans une nouvelle région un peu avant le début d’une saison de récolte ou durant la transition entre deux périodes, il peut n’y avoir absolument aucun job sur le marché.

Dans ce cas, optez pour le Wwoofing ou le HelpX. En échange de quelques heures de travail par jour vous serez confortablement logé et bien nourri. Ce qui laisse du temps pour se détendre, visiter les environs ou chercher un travail rémunéré.

Les locaux auront souvent des contacts avec qui ils seront ravis de vous mettre en relation si tout se passe bien.Kangourou sur la plage au coucher du soleil

 

Derniers conseils pour trouver du travail

Si malgré tout cela vous ne trouvez pas de travail, ne désespérez pas.

  • Utilisez les réseaux sociaux pour prendre la température du côté des autres voyageurs.
  • Restez motivé et de bonne humeur, c’est important
  • Mais surtout, ne vous abaissez pas à travailler dans des conditions atroces pour une paye ridicule.

Cela ne vous sortira pas de votre situation délicate et n’aidera pas non plus les prochains à s’y retrouver.

Alors, ne vous précipitez pas et mesurez toujours vos options. Il faut que votre séjour soit agréable et non un calvaire. Pour cela, éviter d’attendre de n’avoir plus que $100 sur votre compte en banque pour chercher un emploi.

Vous êtes désormais prêts à économiser tout en profitant de ce que le pays a de mieux à offrir.

Cet article vous a été utile ? Vous avez des infos intéressantes que j’aurais omises ? N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

1 comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :