Bienvenue dans ce nouvel article dédié à ARCHLine logiciel d’architecture CAO BIM. Si vous me suivez sur ce blog, vous avez peut-être vu passer ma présentation du logiciel de DAO nommé ZWCAD. Ce dernier sert essentiellement au dessin 2D. Aujourd’hui, c’est un outil de modélisation 3D dont je vais vous parler. Il s’agit en réalité d’un véritable logiciel BIM à l’image des très connus Archicad ou encore Revit. À la recherche d’un outil de CAO ou simplement curieux de découvrir ce logiciel, je vous propose un aperçu commenté et illustré d’ARCHLine.

Qu’est-ce qu’ARCHLine ?

ARCHLine fait partie des trois grands produits proposés par ZWFRANCE aux côtés de ZWCAD et ZW3D.

Pour rappel, ZWCAD est un logiciel de création de fichiers dwg et ZW3D est un outil de conception 3D volumétrique et surfacique. Pour vous situer rapidement, l’un s’apparente à Autocad et l’autre à Rhino ou Solidworks.

ARCHLine vient donc compléter ce duo chez ZWFRANCE. Ce dernier est d’ailleurs l’unique distributeur du produit édité par la société hongroise CADLINE. Il s’agit d’un logiciel CAO qui permet de concevoir des projets d’architecture en 3D.

L’un des atouts de tous ces produits est leur prix attractif. Les licences fonctionnent en effet sur un tarif perpétuel et non annuel. Un système de mises à jour facultatives permet de passer aux nouvelles fonctionnalités si besoin.

3D Architecture avec logiciel BIM ARCHLine
Projet de maison individuelle réalisé sur ARCHLine

Archline 2021 est ainsi proposé en deux versions, Archline Lite pour 615€ HT et Archline Pro au tarif de 2390€ HT. Le détail des différences entre les deux se trouve sur le site de ZWFRANCE, mais je peux vous en citer quelques-uns.

La version complète inclut par exemple des bibliothèques d’objets BIM, des outils de modélisation de réseaux divers, ainsi que de conception de mobilier personnalisé. Avec la version Pro vous pourrez donc créer un projet de A à Z, depuis son environnement jusqu’au détail de calepinage. Grâce à ça, je trouve que c’est vraiment un outil très intéressant et complet.

Présentation de l’interface d’ARCHLine

Si vous connaissez les logiciels d’architecture CAO Archicad ou bien Revit, vous retrouverez une interface similaire chez ARCHLine. Cela facilite la prise en main du logiciel. Il est d’ailleurs possible de personnaliser l’apparence, que ce soit simplement graphiquement ou l’organisation des éléments. Je vous fait un tour de la disposition classique d’ARCHLine.

Interface logiciel architecture BIM ARCHLine

Les onglets

Des onglets en partie supérieure contiennent chacun des groupes de fonctions que je vais vous présenter rapidement.

  • Modification

Le premier onglet reprend les outils basiques sous le même nom que chez Autocad ou ZWCAD, à savoir déplacer, copier, ajuster, décaler, etc. On y trouve également la gestion des calques.

  • Affichage

L’onglet affichage concerne les vues et styles de vues 2D ou 3D du projet. On peut par exemple choisir le type de visuels souhaités entre filaire, ombré, réaliste… Il y a également une commande pour régénérer le modèle 3D qui s’avère bien utile.

  • Construction

Cette section regroupe l’ensemble des objets paramétriques : dalles, murs, toits, poteaux, fenêtres etc. C’est également ici que vous trouverez les outils nécessaires à la création de terrain.

  • Agencement

L’onglet agencement permet de compléter votre construction avec le mobilier, les éclairages ou encore des détails type calepinage. Vous pourrez directement télécharger les éléments de bibliothèques BIM, 3D Warehouse ou autre.

  • Dessin 2D

Ici vous retrouverez tous les outils de dessin : ligne, formes géométriques diverses, hachures mais aussi les textes. Vous pouvez également insérer directement des blocs 2D.

  • Annotation

C’est dans cette rubrique que sont situées les outils de cotations. Vous aurez ainsi la possibilité d’annoter vos plans par des cotes classiques de distances, mais aussi de niveaux, d’élévations ou encore d’ajouter des étiquettes.

  • Documentation

Cet onglet comprend les outils de mise en page. Il va également fortement vous intéresser si vous souhaitez créer des fichiers excel type quantitatifs pour votre projet, à l’image des nomenclatures dans Revit.

  • MEP

Enfin, depuis la version d’ARCHLine 2020, le logiciel d’architecture CAO dispose d’un onglet dédié à la modélisation des réseaux de canalisation, électriques et CVC.

Plans pour Permis de construire sur ARCHLine
Annotations sur élévation

Les rubriques latérales

A gauche de l’écran, on trouve la palette des propriétés, qui vous servira à définir avec précision chaque élément que vous mettrez en place. Je trouve qu’avec ARCHLine on peut vraiment modifier un élément à sa guise et en profondeur ce qui est très appréciable. Ce n’est pas le cas de tous les logiciels d’architecture 3D.

A cette palette vient s’ajouter le design center, qui est en fait toute la partie bibliothèque intégrée. Elle recense les objets, matériaux, textures etc. On peut la compléter avec des éléments importés sous différents formats.

A droite de l’écran se situe le navigateur de projet. Il permet de paramétrer et de se déplacer entre les différents niveaux, les vues 3D, les plans et les élévations. Il regroupe également les mises en page et éventuellement les rapports et listes de documentation.

Logiciel d’architecture CAO ARCHLine : de la conception à l’impression

ARCHLine est un logiciel d’architecture complet. Il permet pour un projet de réaliser aussi bien des vues 3D et des plans 2D que de la documentation technique. Les fonctions de mise en page permettent l’élaboration simple d’un dossier comme pour un Permis de Construire ou une Déclaration Préalable.

C’est d’ailleurs pour un Permis de Construire d’une maison individuelle en Corse que j’ai pu le découvrir. Il s’agit d’une maison avec étage sur un terrain légèrement en pente avec construction d’une piscine. Ayant déjà des plans de base du projet, je les ai importés en dwg via la commande Importer tout simplement. Il y a plusieurs formats disponibles pour vos fichiers de base.

J’importe le plan (en rouge) directement en DWG

J’ai donc modélisé le projet depuis des plans 2D déjà existants, mais il est tout à fait possible de concevoir le projet en 3D et d’en sortir des plans 2D précis, annotés et cotés. Les paramètres des murs ou autres objets peuvent être configurés dans le détail pour obtenir des plans avec les bonnes épaisseurs d’isolants par exemple. Les documents 2D peuvent être directement insérés dans une mise en page et imprimés ou bien exportés au format DWG si besoin.

Concernant les mises en page, je trouve l’interface très facile d’utilisation. Tout est vraiment intuitif. Après avoir sélectionné et/ou paramétré les bons formats de papier, vous pouvez ajouter un cartouche parmi ceux proposés ou en importer. Ensuite, il suffit de glisser les plans ou vues 3D depuis le navigateur de projet vers la feuille et choisir une échelle. Pour l’impression il faudra aller dans l’onglet Documentation et cliquez sur la fonction Imprimer en PDF.

Mise en page et choix de l’échelle pour les documents

Pour aller plus loin avec ARCHLine

Cette présentation est évidemment assez succincte et je n’ai pas encore eu l’occasion d’utiliser le logiciel en profondeur. Il me semble toutefois avoir tout le nécessaire pour le type de projets sur lequel je peux travailler en tant que dessinatrice freelance en architecture.

Pour ma part, je souhaitais une image 3D qualitative pour le Permis de Construire en Corse. J’ai donc utilisé un logiciel de rendu. Je n’ai eu aucun souci de comptabilité puisque ARCHLine propose d’exporter les projets en plusieurs formats populaires (skp, dwg, IFC…).

ZWSOFT propose cependant une solution de rendu appelée ARCHLine Live. Je ne l’ai pas testée mais il s’agit d’un logiciel de rendu en temps réel (type Twinmotion ou Enscape). Son prix n’est pas très élevé, affiché à 615€ HT et peut être très intéressant pour compléter ARCHLine. À voir selon la qualité des rendus possibles, si quelqu’un a pu l’essayer n’hésitez pas à nous le dire en commentaire.

Bilan sur le logiciel d’architecture 3D ARCHLine

J’ai finalement pu découvrir et utiliser le logiciel d’architecture 3D ARCHLine sur deux projets différents : la maison individuelle en Corse citée précédemment ainsi qu’un projet d’aménagement intérieur pour un hôtel.

Pour le premier, j’ai trouvé qu’ARCHLine était un excellent outil pour la réalisation des dossiers types PC et des projets de cette taille. De la conception à toute la partie mise en page, j’ai pu avancer dans mon travail sans encombre ni manque de fonctions, relativement intuitivement. Concernant le projet d’intérieur, j’ai découvert des fonctionnalités très intéressantes de création de mobilier sur mesure que je dois encore approfondir.

ARCHLine est également un excellent outil pour des phases de projet plus exigeantes grâce aux paramètres BIM des éléments, aux outils de réseaux divers et au format IFC universel. L’échange des données sur un même projet entre différents corps de métiers et diverses entreprises est donc assuré.

Pour ceux qui souhaitent se pencher plus en détail sur les fonctionnalités du logiciel, il y a la chaîne Youtube dédiée tenue par ZWFRANCE. Vous y trouverez des tutoriels en français très bien faits. Et pour ceux qui ont envie de l’essayer, voici un lien de téléchargement avec 30 jours d’essai gratuit.

S’il y a des utilisateurs d’ARCHLine parmi vous, n’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre avis sur le logiciel et dans quel cadre vous l’utilisez.

Donnez une note à notre contenu
Cet article vous a été utile ? Partagez-le pour en faire profiter vos amis !