Fille au pair en Australie

Fille au pair en Australie

L’expérience d’un séjour en tant que fille au pair en Australie est unique. Elle n’est cependant pas faite pour tout le monde. Il faut bien sûr apprécier un minimum s’occuper d’enfants, être responsable et prête à vivre chez une famille qui n’est pas la vôtre. De nombreux jeunes décident de partir pour être fille au pair en Australie comme je l’ai fait, et c’est une pratique qui y est très répandue. Beaucoup de familles y font appel aux services d’au pair. La qualité de vie et les paysages exceptionnels font du pays des kangourous une destination idéale pour un voyage linguistique. Mais pas de panique si vous désirez partir moins loin, cet article de conseils vous servira tout autant. 


Vous souhaitez mettre un pied dans le monde du voyage et commencer par un séjour en tant que fille au pair ? C’est une très bonne façon pour partir à l’étranger sans se retrouver livré à soi-même. Pour agrémenter notre rubrique de conseils aux voyageurs, nous vous dévoilons le retour d’expérience et les conseils d’Ania pour bien réussir votre immersion dans cette nouvelle famille.

Vous êtes curieux de savoir comment devenir fille au pair en Australie ? Embarquez pour un voyage dans une famille de Perth et le quotidien d’une au pair en Australie. Je vous fais découvrir cette expérience unique à travers mon témoignage.

Devenir fille au pair en Australie

Petit rappel et explications pour ceux qui ne seraient pas forcément familiers avec ce terme. Être fille au pair, ou bien garçon au pair, c’est le fait de vivre en immersion dans une famille étrangère. Généralement, en échange de s’occuper des enfants, vous êtes logé, nourri et disposez d’un petit salaire. Il faut avoir au minimum 18 ans, et ne pas dépasser les 30 ans, ou 26 pour être au pair aux États-Unis.

Séjour fille au pair en Australie et deux ans de PVT
Partez à l’aventure sur les routes de l’Australie après votre séjour comme fille au pair pour profiter de tout ce que le pays a à offrir !

Au pair : un échange culturel

Le terme d’au pair tire son origine du latin, qui signifie « égal », et cela illustre bien la relation attendue. C’est un échange « gagnant-gagnant ». Pour la famille d’accueil, cela a un avantage économique, pratique et elles sont généralement ouvertes d’esprit pour accueillir une personne d’un pays étranger. Cela permet aussi aux enfants d’avoir une influence différente et lui apporte une première expérience de mélange culturel.

Pour vous, c’est une manière unique d’approfondir vos compétences linguistiques et de découvrir un pays à moindre coût. Selon les familles, l’âge des enfants, le temps de travail des parents, vous aurez une charge de travail variable. Cela influe sur la rémunération et votre temps libre. En effet, partir comme au pair, c’est évidemment aussi l’occasion de visiter le pays et s’immerger dans sa culture.


Pour celles et ceux qui n’osent pas partir voyager en sac à dos de manière totalement indépendante, c’est un moyen rassurant pour démarrer.

Apprendre et maîtriser une langue

Il s’agit donc d’une manière efficace et agréable d’apprendre ou progresser dans une langue. En général il vaut mieux avoir quelques bases dans la langue étrangère, mais les familles sont très tolérantes. Elles font preuve d’indulgence et sont là pour vous aider à vous améliorer. Mais il faudra tout de même être impliqué.


Si vous êtes en charge de deux enfants un minimum autonomes et que vous vous contentez de les amener à l’école et à leurs activités extra scolaires, votre niveau de langue risque de ne pas évoluer. Nous verrons dans la suite de l’article les conseils pour réussir son séjour en tant qu’au pair.

Demi-pair pour progresser plus rapidement

Vous disposez également de l’option « demi-pair ». Le concept est simple. Vous travaillez à mi-temps pour la garde d’enfants de votre famille d’accueil, et de prenez des cours de langue l’autre partie de la journée. Dans ce cas-là, il vous faudra prévoir un budget pour les cours qui sont généralement assez coûteux, mais pour ceux qui n’ont vraiment pas la fibre linguistique, cela peut s’avérer extrêmement efficace.

Photo d'un paysage magnifique de Perth pendant séjour de fille au pair en Australie
Petite cabane très connue de Perth au coucher du soleil pendant mon séjour au pair en Australie

Les avantages d’un séjour au pair en Australie 

Devenir fille au pair en Australie ou ailleurs comporte de nombreux avantage pour votre épanouissement personnel : 

  • Immersion totale dans une famille
  • Apprendre l’anglais (ou langue du pays) et devenir bilingue 
  • Découvrir la culture de la famille hôte 
  • Tâche aisées (garde des enfants, ménage, cuisine)
  • Argent de poche pouvant être comparable à un salaire dans certains cas

Vous avez le choix sur la durée du séjour. Il est tout à fait possible de s’arranger avec la famille qui vous accueille. Vous souhaitez partir un an découvrir l’Australie ? Vous pouvez très bien faire au pair pendant 6 mois pour vous acclimater et en apprendre davantage sur la vie locale avant d’explorer par vous même. C’est la démarche que j’ai entrepris et j’ai trouvé cela parfait. 

L’Australie est un pays où le voyage est facile. Les gens sont gentils, les paysages sont magnifiques et la communauté de voyageurs est assez solidaire. C’est un très bon choix pour son premier grand voyage loin de chez soi. Personnellement, l’expérience de fille au pair en Australie m’a permise de prendre confiance en moi et de découvrir que j’étais vraiment faite pour le voyage

Quelles démarches pour devenir fille au pair en Australie ?

Si vous pensez que cette aventure est faite pour vous, voilà comment l’organiser. La première chose, c’est de choisir votre destination. Peut-être que vous avez déjà une idée bien précise de là où vous souhaitez aller, sinon il y a plusieurs éléments qui peuvent vous aider à décider.

Le choix de la destination pour être fille au pair

Évidemment, la question de la langue est un critère déterminant. Les pays anglophones sont très populaires pour accueillir des filles au pair. Vous trouverez beaucoup de succès à faire fille au pair en Angleterre, aux États-Unis ou comme moi en Australie. Si vous recherchez « fille au pair Australie » sur Google, vous trouverez des milliers d’offres à votre disposition. Il est aussi bien entendu possible de partir dans un pays hispanophone.


Pour choisir votre destination, pensez aux paysages et lieux que vous aimeriez découvrir, ce que vous aimez : les grandes villes multiculturelles ou plutôt les paysages sauvages ? Vous êtes plutôt montagnes ou océans ? Selon la durée de votre séjour, les saisons peuvent également impacter votre décision.

Trouver sa famille d’accueil : quelle agence ?

Il est très important de prendre le temps de trouver une famille qui vous conviendra. Pour cela, vous avez deux solutions.

  • La première est de trouver votre famille d’accueil vous-même grâce aux groupes Facebook ou pages web telles que Au pair World.
  • La seconde option, c’est de passer par une agence spécialisée.

J’ai personnellement opté pour l’agence au pair Fée Rêvée. De taille humaine, l’agence vous propose une quinzaine de pays différents et des séjours Au pair ou Demi-Pair. Vous payez une prestation qui pour moi vous apporte confort et gain de temps.

Coucher de soleil pendant séjour en tant que fille au pair en Australie
Aucun doute, vous tomberez sous le charme des couchers de soleil australien très vite !

Les avantages de l’agence au pair

Il vous faudra monter un dossier incluant des références d’expériences en matière de garde d’enfant telles que baby-sitting, une lettre de motivation, un extrait de casier judiciaire… Ensuite, l’agence recherche et vous propose une famille. Si elle semble vous convenir, vous pouvez échanger avec celle-ci et organiser un appel visio via Skype.


Sinon, vous pouvez décliner et on vous proposera une autre, jusqu’à ce que la famille et vous soyez convaincus. De plus, l’agence au pair vous aide dans les démarches administratives telles que la demande de visa, et est à l’écoute tout le long de votre séjour. S’il y a un problème avec votre famille, elle vous aidera à en trouver une autre.

Quel visa pour être fille au pair en Australie ?

Plusieurs options s’offrent à vous si vous souhaitez partir pour un séjour au pair en Australie. Le choix le plus fréquent est celui du Permis Vacances Travail (le PVT). Il vous permet de rester un an au pays des kangourous et de travailler légalement. Vous aurez ainsi la possibilité de découvrir l’Australie avec le road trip de votre vie une fois votre mission d’au pair terminée. Vous pourrez également effectuer vos jours de ferme pour renouveler ce visa pour une seconde (puis peut-être une troisième année). 


Autrement, si vous souhaitez uniquement améliorer votre anglais, vous pouvez postuler à un visa étudiant et prendre des cours en parallèle à votre position en tant que fille au pair en Australie. De cette manière, vous pourrez conserver votre PVT pour plus tard si vous souhaitez un jour revenir en Australie et profiter pleinement de votre séjour. 

L’étape la plus importante pour séjour au pair : choix de la famille d’accueil

Photos des whitsundays en Australie
Mon emploi du temps m’a permis, entre autres, de découvrir les Whitsundays !

Que vous passiez par une agence ou non, l’étape du choix de la famille d’accueil est cruciale lors d’un séjour en tant que fille au pair en Australie.


Elle va dicter le quotidien de votre future expérience. C’est chez eux que vous allez vivre pendant plusieurs mois.
Alors n’hésitez pas à poser un maximum de questions avant de vous lancer. N’oubliez pas demander les renseignements principaux concernant votre futur planning, votre rémunération, votre temps libre, le quartier… Mais aussi des informations un peu plus personnelles sur la famille et leur quotidien.

Montrez évidemment que vous aimez passer du temps avec les enfants, intéressez-vous à eux. Le rapport avec l’au pair est souvent bien plus intime que celui avec une nounou. C’est presque une grande sœur ou un grand frère faisant partie intégrante de la famille pendant toute la durée de sa mission.

Assurance médicale de voyage pour séjour fille au pair en Australie

Que vous partiez faire fille au pair en Australie, en Angleterre ou aux États-Unis, il vous faudra une assurance voyage dès lors que votre séjour à l’étranger excède une durée de 3 mois. Être couvert est très important si vous tombez malade ou êtes victime d’un accident même quelconque. Les frais médicaux dans des pays comme l’Australie, le Canada ou les États-Unis peuvent s’avérer très onéreux même pour une simple visite à l’hôpital.


Dans la majorité des cas, les contrats au pair sont établis pour des durées d’au moins 6 mois afin de ne pas devoir répéter le processus d’intégration trop souvent. Personnellement, je recommande celle de Chapka. Vous recherchez une Assurance au pair pour votre séjour à l’étranger ? CAP AU PAIR de Chapka est l’assurance qu’il vous faut.


Si vous venez pour une durée d’au moins un an avec un PVT, le contrat d’assurance le plus intéressant pour vous est probablement le CAP Working Holiday. Si comme moi vous n’êtes pas sur de la durée de votre séjour en Australie, vous pouvez tout à fait commencer avec l’assurance dédiée aux au pairs et enchainer sur celle du PVT ensuite. 

Mon expérience en tant que fille au pair en Australie

Départ comme fille au pair en Australie

Pour moi, l’Australie était une évidence. Tout d’abord je souhaitais améliorer mon anglais et ce pays me faisait rêver depuis longtemps. De ce fait, je pouvais faire d’une pierre deux coups en commençant l’aventure comme au pair. Pour cela, il me fallait un Permis Vacances Travail qui s’obtient sur le site de l’immigration australienne.


Tout juste sortie de mes études, je ne savais pas si j’aurais l’occasion de repartir pour une longue durée. Je me suis donc dit que c’était le moment de partir loin, là où je ne pourrais pas aller pour une ou deux semaines de congés. Je souhaitais être en ville pour pouvoir sortir, mais sans être dans une trop grande mégalopole non plus. Venant de Paris, j’avais eu ma dose. J’ai finalement réussi à trouver une famille à Freemantle, dans la périphérie de Perth, une petite ville très agréable et animée en bord de mer, au charme indéniable.

Partir faire fille au pair en Australie, c’était la combinaison d’un voyage de rêve et d’une expérience enrichissante pour mon CV.

Raie manta séjour au pair Australie Perth Margaret River
Les plages australiennes m’ont tout de suite conquise pendant, dès le début de mon séjour en tant qu’au pair

Ma famille d’accueil en tant qu’au pair en Australie

J’ai eu la chance de tomber sur une famille superbe, originaire de Nouvelle-Zélande. Les deux filles étaient âgées de 2 et 4 ans, et n’allaient pas encore à l’école. Je devais donc m’occuper d’elles toute la journée, pendant que la mère était au travail. Le père travaillait dans une mine au centre du désert australien, il était ainsi absent deux semaines puis à la maison les deux suivantes.

Mon emploi du temps était à l’inverse du sien, j’avais quartier libre lorsqu’il était sur place. J’ai trouvé ce fonctionnement parfait : 50 % de travail/ 50 % de vacances dans le mois ! Tout en étant payée 250 dollars par semaine, même quand je ne travaillais pas. Les conditions de travail et votre rapport avec la famille d’accueil vont déterminer l’appréciation de votre séjour fille au pair en Australie. Il est donc très important de bien choisir sa famille.

Les petites dont j’avais la charge étaient bien élevées, bien que gâtées, mais ne m’ont pas posé de réel soucis. Globalement l’éducation en Australie a tendance à rendre les enfants rois. Ils ont ainsi l’habitude d’obtenir ce qu’ils veulent. En tant qu’au Pair vous n’êtes pas là pour juger ou rééduquer les enfants à votre manière, vous devez vous aligner sur la manière de faire des parents. Mais ne vous laissez pas non plus marcher sur les pieds ! Si quelque chose vous dérange, n’hésitez pas à en parler entre adultes.

Les conseils pour un séjour réussi comme fille au pair

Comme je le disais précédemment, cette aventure demande un peu d’engagement, une famille vous fait confiance alors saisissez l’opportunité pour en tirer tous les bénéfices. D’une part, il faut vous rappeler pourquoi vous réalisez ce séjour. L’apprentissage d’une langue, l’échange culturel, le voyage sont les motivations les plus courantes.

Principales difficultés auxquelles fait face la jeune fille au pair en Australie

Les premières semaines ne seront pas forcément faciles, entre l’immersion dans un pays étranger, le possible décalage horaire et la différence de culture. Personnellement l’accent australien m’a donné du fil à retordre au début !
Les enfants peuvent être réticents à votre arrivée, il vous faudra gagner leur confiance.


Cet univers est sans doute très différent du votre, la nourriture, les habitudes de vies… Ce sont beaucoup de nouveautés et en plus, vous aurez du mal à vous exprimer. Ce qui est important, c’est de communiquer, oser et ne pas avoir peur de se tromper. Personne ne vous tiendra rigueur de vos fautes, surtout pas les petits. Intéressez-vous à eux et faites-vous doucement une place au sein de la famille.

Prendre l’air et décompresser en temps voulu

Pour moi, il était essentiel de couper de temps en temps. Quand vous êtes en repos ou après vos heures, sortez ! La routine qu’engendre une vie de famille, qui plus quand elle n’est pas la vôtre, peut devenir lassante.


Voyez du pays, rencontrez de nouvelles personnes. Il y a des groupes Facebook d’au pair dans toutes les villes du monde, mais ne côtoyez pas que des Français ! Cela fait du bien de parler sa langue et d’échanger entre bleus, mais allez aussi à la rencontre d’autres nationalités. Vous rencontrerez des jeunes des 4 coins du monde qui comme vous n’auront probablement pas un anglais bilingue.

Pourquoi pas vous inscrire dans une activité sportive, vous rencontrerez ainsi des locaux. Lors de vos journées off, allez découvrir les environs, et plus si vous avez le temps ! J’ai eu la chance d’avoir de nombreux congés dont j’ai profité pour voyager en Australie et dans les pays voisins. C’est comme ça que je n’ai pas vu passer mes 6 mois d’au pair en Australie. 

Faire du kayak en Australie pendant séjour comme fille au pair
L’Australie est le pays rêvé pour les activités en plein air : camping, kayak, randonnée et surf seront au rendez-vous de votre séjour !

 

Partir faire fille au pair en Australie : le grand saut

L’expérience d’au pair est selon moi un excellent moyen pour commencer à voyager. Si vous n’êtes pas très à l’aise dans la langue ni à l’idée de partir seul en sac à dos, alors foncez. Ce séjour m’a apporté bien plus que je l’espérais. À la fin des 6 mois en tant que jeune fille au pair, j’ai continué à voyager seule, puis à deux lorsque j’ai rencontré Ben. Je n’aurais jamais imaginé en arriver là aujourd’hui.


En plus de développer un niveau d’anglais très complet, j’ai beaucoup appris sur moi et sur le mode de vie d’une famille Australienne. Cette expérience de fille au pair en Australie m’a permis de prendre confiance en moi et de me conforter dans mon désir de poursuivre ma route. Vous hésitez ? Je vous invite à vous lancer, vous ne le regretterez pas. Si vous avez des questions par rapport à mon séjour de fille au pair en Australie, vous pouvez nous contacter et je me ferai un plaisir de vous guider dans votre démarche. 
 
N’hésitez pas à consulter nos articles sur nos road trip en Australie, ils risquent de vous inspirer et vous donner envie, vous aussi, de partir à l’aventure !
Pour celles et ceux qui préfèrent chercher un travail à temps plein mieux rémunéré, vous trouverez toutes les informations nécessaires dans notre guide sur comment trouver du travail en Australie.
 
 
 Vous avez été fille au pair en Australie ? Vous êtes prête à partir ? N’hésitez pas à nous part de vos retours en commentaire. Et si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter directement via la rubrique contact du blog ou sur nos réseaux sociaux.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *