Temples d’Angkor la merveille du Cambodge

Temples d’Angkor la merveille du Cambodge

Lors d’un voyage au Cambodge, impossible de manquer le gigantesque complexe des temples d’Angkor à proximité de Siem Reap. Les ruines des nombreux temples forment un site archéologique exceptionnel. C’est d’ailleurs l’ancienne capitale de l’Empire khmer pendant près de 600 ans entre le IXe et le XVe siècle. Les temples d’Angkor sont considérés comme la 8e merveille du monde et classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. S’ils attirent des millions de visiteurs chaque année, la crise du coronavirus nous a permis de profiter de ce bijou d’architecture sans une foule trop importante. Que vous vouliez visiter ce lieu magique ou juste vous évader le temps d’un instant, ce guide complet pour découvrir les temples d’Angkor va vous faire voyager dans le temps.

Comment visiter les temples d’Angkor ?

Il faut savoir que le complexe abritant les temples d’Angkor est immense. L’entrée principale, où se trouve le temple d’Angkor Wat, le plus mythique de tous, est située à 6 km du centre-ville de Siem Reap. Compte tenu des grandes distances à couvrir pour visiter le site archéologique, il y a plusieurs possibilités concernant le moyen de déplacement.

Suivez-nous à travers les ruines d’Angkor !

Visiter les temples d’Angkor à vélo : le plus écologique

Dans le cadre de notre voyage sans avion, nous faisons ce que nous pouvons pour réduire notre empreinte carbone. De ce fait, nous n’avons pas hésité une seule seconde (à part peut-être un peu le deuxième jour en sentant les courbatures de la veille) quant au mode de déplacement. Ce sera le vélo que nous utiliserons pour découvrir le temple d’Angkor Wat et tous les autres. Cela ajoute une dimension sportive à l’évènement.

Comme si marcher une 15ène de kilomètres par jour pour découvrir de l’intérieur ces monuments historiques fabuleux ne suffisait pas, nous avons ajouté exactement 33 et 40km de vélo à nos petites jambes.  

Mais il faut avouer que visiter les temples d’Angkor à vélo est vraiment très agréable. La plupart du temps, nous étions à l’ombre des grands arbres natifs qui bordent la route. Pédaler d’une pagode à une autre permet de prendre le temps d’admirer les détails de chacun des lieux de culte traversés. Le tout en améliorant considérablement son bilan carbone, et en dépensant les calories accumulées avec les festins qu’offre la cuisine khmère et notamment les fameux amoks. Que demande le peuple ?

Pour les voyageurs à petit budget, le vélo est le moyen de transport qui vous coûtera le moins cher pour visiter Angkor. Nous avons loué des VTT de bonne qualité pour seulement 4$ par jour par personne. Si vous ne voulez pas vous aventurer sur les chemins de traverse, hors des sentiers battus, les vélos de ville à 2$ par jour par personne feront largement l’affaire. N’oubliez pas de vérifier les freins et les pneus de votre vélo avant de le louer.

Visiter les temples d'Angkor à vélo
Le vélo est le mode de déplacement idéal pour profiter pleinement du cadre fantastique des temples d’Angkor

Le tuk-tuk ou le scooter pour les fainéants

Si vous avez un budget conséquent et ni l’âme d’un grand sportif, ni celle d’un écolo, vous emploierez les services d’un tuk-tuk à la journée. Les tarifs varient vraiment selon vos capacités à négocier. Personnellement, on préfère l’indépendance totale. Nous ne sommes pas des grands amateurs de tuk-tuk. À Siem Reap, vous en trouverez à chaque coin de rue et pourrez également réserver votre tour des temples d’Angkor via la réception de votre hôtel ou guesthouse.

Autre option, qui procure plus de liberté que le tuk-tuk c’est le scooter. Même si vous pouvez demander à votre chauffeur de vous déposer n’importe où quand vous voulez, nous n’apprécions pas particulièrement le fait d’avoir quelqu’un qui nous attend en permanence. C’est assez dérangeant pour nous.

Nous avions lu beaucoup d’articles sur des blogs de voyage à propos d’une éventuelle interdiction du scooter autour des temples d’Angkor et dans Siem Reap. Il s’avère que nous avons croisé davantage de visiteurs sur des scooters qu’à vélo. Et nous avons trouvé cela bien dommage. Plus cher et moins écologique, je vous confirme qu’en 2020, il est possible de visiter les temples d’Angkor en scooter. Vous ne pourrez bien évidemment pas entrer dans l’enceinte des sites avec votre véhicule (tout comme pour le vélo et le tuk-tuk).

Intérieur des temples d'Angkor
Une vue typique de l’intérieur des ruines : des perspectives infinies

Notre visite des temples d’Angkor

Nous avons décidé de passer 6 jours à Siem Reap en pensant consacrer 3 d’entre eux aux édifices archéologiques tant convoités. En réalité, nous avons reçu pas mal de commandes et avions fait le tour de la grande majorité des temples du site principal après 2 journées complètes.

Le premier jour, nous avions l’intention de louer des vélos à notre Guest-House. Après plus d’une demi-heure d’attente, les vélos n’étaient toujours pas là alors Ania a pris les choses en main et nous sommes partis à la recherche d’un loueur. Nous avons trouvé sans difficulté à quelques pas de notre logement, une petite enseigne familiale qui loue vélos, scooters et vend des tickets de bus. Après une négociation rapide (la technique du « ok, je vais chez le mec d’en face » marche toujours) nous avions nos bicyclettes pour deux jours.

Temples d'Angkor à vélo
Premier contact avec les vieilles pierres de ce site archéologique d’exception

Temple d’Angkor : le petit circuit 

Comme il était déjà 8h30 passé et que le soleil cambodgien commençait déjà à monter et chauffer, nous avons décidé que cette première journée serait destinée au circuit le plus court (32km AR tout de même).

Première étape : accéder au point de vente des tickets qui se trouve à mi-chemin entre le centre de Siem Reap et l’entrée du parc. Nous n’avions pas compris ce que nous a expliqué dans un anglais approximatif la dame qui vendait les tickets. Mais à priori, à cause du coronavirus et de la faible fréquentation du site, il y avait une promotion. Le ticket à la journée permettait en réalité d’accéder aux temples d’Angkor pour 2 jours. Le ticket 3 jours fournissait un accès de 5 journées et celui de 7 donnait 10 jours !

Nous aurions donc pu payer nos deux jours 37$ chacun et non 62. Mais ça, c’était sans compter sur les explications très confuses que nous avons reçues, et l’absence de documentation.
Tickets en main, nous pouvions entamer les 4 kilomètres qui nous séparaient du premier temple.
Pour le petit circuit de cette première journée, nous avons visité les temples de :

  • Banteay Kdei
  • Ta Prohm
  • Ta Keo
  • Preah Ang Tang
  • Phimeanakas (et sa terrasse des éléphants remarquable)
  • Bayon

Nous n’avions après cela plus la force de visiter le temple d’Angkor Wat. Sur ce petit circuit, les temples que nous avons préférés sont Ta Prohm (connu pour avoir abrité le tournage d’un film de Tomb Raider et pour sa végétation qui reprend ses droits sur la pierre) et Bayon, le fameux temple comptant plus de 200 visages.

Temple de Bayon sur le site archéologique d'Angkor
Le superbe temple de Bayon

Temple d’Angkor : grand circuit

Beaucoup de monde se rend sur place de bonne heure pour admirer le lever du soleil sur le plus célèbre de tous les temples, j’ai nommé  le temple d’Angkor Wat.

Ce genre de rassemblement n’a jamais été trop notre tasse de thé. Si vous visitez les temples pendant la saison sèche, sachez que le bassin dans lequel est supposé se refléter le temple magnifique était presque à sec.

Nous avons vu des photos de la foule pour le lever du soleil et nous avons été bien contents de gagner une précieuse heure de sommeil. Pour notre grand circuit, nous avons décidé de partir à l’envers de ce qui est recommandé. Ainsi, nous étions en sens inverse de la foule et avons pu profiter de nombreux temples presque pour nous tous seuls.

Durant cette deuxième journée, nous avons pu visiter les sites archéologiques de :

  • Pre Rup
  • East Mebon
  • Ta Som
  • Neak Pean
  • Preah Khan
  • Angkor Wat

En partant tout de même de bonne heure, nous avons roulé à la fraîche, ce qui était bien plus agréable que la veille. Nous sommes arrivés à l’entrée du temple d’Angkor Wat sur les coups de midi et demi.

Pendant que l’immense majorité des autres touristes étaient en pause déjeuner, nous avions le monument le plus majestueux du complexe pour nous ! Cela a rendu la visite de ce temple particulièrement agréable. Ce n’est pas pour rien que ce temple est le plus populaire. Il est tout simplement somptueux. Il a été bâti sous le règne du Roi Jayavarman VII, au même titre que le temple de Bayon, et symbolise l’apogée de l’Empire khmer.

Nous avons ponctué nos promenades dans les lieux de cultes bouddhistes par des pauses à l’ombre des grands arbres. Les frappés aux fruits frais étaient notre carburant.

Angkor Wat plus beau temple d'Angkor
L’un des plus beaux temples d’Angkor sans personne !

Temples d’Angkor : nos coups de coeur

Nous avons vraiment apprécié découvrir ce lieu mythique. Ce terrain de jeu des archéologues en herbe est absolument fascinant. Nous ne pouvons que recommander de prendre le temps d’en explorer les moindres recoins.

Déambuler entre ces vieilles pierres et essayer de s’imaginer ce à quoi ressemblait le quotidien à l’époque a été notre occupation principale pendant les deux jours que nous avons passés dans l’enceinte d’Angkor.  
Ce que l’on a le plus apprécié pendant notre visite sont :

  • Les bassins et douves, omniprésents autour des temples
  • L’architecture grandiose et les perspectives impressionnantes
  • Le plongeon dans la culture bouddhiste du XIIe siècle
  • Les sculptures sur la pierre
  • La végétation qui pousse par-dessus la pierre
  • Les statues hommages aux divinités
  • Prendre des photos et jouer les Indiana Jones
  • Voir des moines offrir leur bénédiction
  • La relative propreté des lieux (beaucoup d’employés locaux nettoient le parc archéologique en continu)
  • Les très nombreuses toilettes où nous pouvions remplir nos gourdes toute la journée
Visite des temples d'Angkor voyage au Cambodge
S’assoir et admirer la vue procurée par la prise de hauteur

Ce que l’on n’a moins aimé au temple d’Angkor 

Un point nous a vraiment choqués : les touristes qui ne respectent pas les exigences vestimentaires. Ceci n’est pas uniquement valable pour Angkor, mais concerne tous les lieux de culte d’Asie du Sud Est, et du monde.

Nous avons vu trop de gens ne pas respecter les coutumes locales. Beaucoup de femmes étaient en short et/ou débardeur alors que c’est interdit. Nous avons été témoins d’une scène assez déroutante où une jeune femme occidentale a enlevé son foulard et laissé apparaître ses épaules découvertes pour se faire prendre en photo à côté d’un Bouddha. Ce genre de comportement est déplorable.

Les chauffeurs de tuk-tuk qui vous harcèlent dans la rue sont parfois un peu lourd. Le plus ennuyant, c’est de dire non gentiment à l’un et que celui garé juste à côté vous repropose ses services. Nous avons dû entendre la phrase « tuk-tuk Sir » des centaines de fois en 6 jours à Siem Reap.

Les touristes qui achètent des objets aux enfants alors qu’il est expliqué partout que cela ne les aide pas et encourage le trafic. Pour soutenir les enfants cambodgiens, faites plutôt un don à une association à but non lucratif. Elles militent réellement pour les aider.

Petite déception également du côté des modes de transport, nous nous attendions à croiser davantage de touristes à vélo. Finalement, il n’y avait jamais plus de 2 autres vélos garés devant l’enceinte des temples lorsque nous y arrivions.

Temple d’Angkor : conseils pratiques

Pour visiter les temples d’Angkor et en profiter au maximum, nous vous recommandons :

  1. Des chaussures adaptées

Les tongs n’entrant pas dans cette catégorie. Les temples sont parfois construits en hauteur et les marches pour accéder au sommet ne sont pas toujours très faciles à gravir. Chaussures de marche ou basket sont de rigueur.

  1. Adopter le bon comportement

Tenue décente (épaules et genoux couverts), attitude calme et respectueuse de ces lieux de cultes. De nombreux bouddhistes viennent se recueillir et pratiquer la méditation, il est donc nécessaire de ne pas perturber leurs rites culturels. Respectez également les instructions sur les panneaux, ne montez pas aux arbres ou sur les murs.

  1. Se lever tôt

Profiter des premières heures de la journée permet de visiter les temples d’Angkor avec des températures plus agréables. C’est aussi l’occasion de bénéficier d’une excellente lumière pour les photos (tout comme la fin d’après-midi).

  1. Bien s’hydrater

Avec ces fortes chaleurs et les efforts liés à la visite, il est important de boire beaucoup d’eau. Vous pouvez faire comme nous et compléter avec des smoothies au fruit, ça fait beaucoup de bien. On en parle dans l’article sur les petits gestes écologiques au quotidien, mais avoir une gourde filtrante reste le top pour s’hydrater en continu sans produire de déchets ! Pensez-y.

Un délicieux jus d’ananas à gauche et au fruit du dragon à droite. Verre et paille en bambou : le goûter 0 déchet.

Les infos utiles pour visiter le temple d’Angkor

Le parc archéologique d’Angkor est ouvert 7 jours sur 7 de 7h30 à 17h30 à quelques exceptions près.

  • Angkor Wat (5h – 17h30)
  • Srah Sang (5h – 17h30)
  • Phnom Bakheng (5h – 19H)
  • Pre Rup (5h – 19h)

Les Pass ne s’achètent que dans un seul et unique point de vente. C’est dans la rue 60, à proximité du Musée du Panorama d’Angkor. Cette billetterie est ouverte également tous les jours, entre 5h et 17h30. Les billets achetés après 17h sont valables pour le lendemain. Prix des billets pour visiter les temples d’Angkor en 2020 :

  • Angkor Pass 1 jour : 37$
  • Pass 3 jours : 62$
  • Pass 7 jours : 72$

À noter que l’entrée et la visite du site sont gratuits pour les enfants de moins de 12 ans.

Pour se loger à Siem Reap, et plus particulièrement si vous souhaitez découvrir le parc à vélo, nous vous recommandons de ne pas trop vous éloigner de l’avenue Charles de Gaulle. Vous trouverez tout ce qu’il vous faut dans le secteur : petits restaurants locaux, loueurs de vélo et hébergements pas chers.
Nous avons passé deux merveilleuses journées dans ce parc archéologique riche d’un patrimoine unique.

Nous comprenons tout à fait pourquoi les temples d’Angkor sont considérés comme la 8e merveille du monde. Il n’aurait d’ailleurs pas été étonnant qu’ils figurent parmi les 7. J’espère que tous ces petits conseils vous permettront à votre tour de profiter pleinement de ce que ce haut lieu de la culture bouddhiste et de l’histoire du Cambodge a à offrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *