Vous recherchez un réchaud léger, compact et rapide pour cuisiner pendant vos aventures en plein air ? Nous avons eu l’occasion de tester le dernier modèle de réchaud Jetboil : le Stash. Et on doit avouer que nous sommes plutôt convaincus par cet outil, petit frère du célèbre Jetboil Flash, qui se caractérise par sa légèreté et son ergonomie. Pour l’occasion, nous avons embarqué avec nous ce Jetboil dans les Dolomites en conditions hivernales. Et il nous accompagnera bien évidemment pour la suite de nos aventures dans les Balkans. On vous propose d’ores et déjà de découvrir notre ressenti à l’issue des premières utilisations.

Test du réchaud de randonnée Jetboil Stash

POURQUOI UTILISER UN RÉCHAUD ?

Si vous découvrez ce blog, vous ne savez peut être pas encore que nous sommes de grands amateurs de randonnées et de treks sur plusieurs jours. Nous sommes également des bons vivants qui adorent cuisiner, même sous la tente. Le réchaud est donc un accessoire essentiel que nous sommes amenés à utiliser plusieurs fois par semaine, tout au long de l’année. Quand ce n’est pas pour faire chauffer une soupe à l’abri d’un refuge non gardé, il nous sert à faire un bon café au milieu d’une randonnée à la journée.

Le réchaud peut également servir dans le cadre d’autres activités en plein air. Petite anecdote personnelle : il nous a déjà sauvé la mise dans notre camping-car. Ben avait repoussé à l’extrême le changement des bouteilles de gaz de notre maison sur roues. Sans le Jetboil Stash, nous aurions été privés de café du matin avant de trouver le premier point où il est possible de recharger ses bouteilles vides.

Voici donc notre passage au crible du réchaud Jetboil Stash.

Le réchaud Jetboil Stash : présentation

Avec ce nouveau modèle, la firme Jetboil a considérablement allégé le poids et l’encombrement de leur réchaud sans en compromettre les performances. C’est une prouesse qui mérite d’être soulignée. Vous le savez déjà, en rando, chaque centaine de grammes de gagnée correspond à de l’énergie économisée. En réussissant le pari de proposer un réchaud et une popote totalisant 200 grammes Jetboil a de quoi séduire les marcheurs en quête de matériel ultraléger.

Déballage du réchaud Jetboil Stash

Caractéristiques du Jetboil Stash

On vous propose donc d’en découvrir davantage et de passer au crible ses caractéristiques :

  • Marmite avec couvercle et une capacité 0,8 L
  • Poids total (marmite, brûleur, stabilisateur, couvercle) : 200g
  • Temps d’ébullition très rapide (annoncé à 2,5 minutes) grâce à la technologie FluxRing
  • Stabilisateur de bouteille
  • Possibilité de ranger une bouteille JetPower 100g dans la marmite
  • Compatible avec toutes les bouteilles de gaz à valve filetée

Le brûleur est en titane, c’est un métal très léger. Particulièrement résistant à la corrosion, il dispose surtout d’une excellente capacité de transfert de chaleur. La marmite est en aluminium anodisé, et présente donc également un très bon rapport poids/solidité ainsi qu’une excellente résistance à l’oxydation.

Le volume de la marmite lui permet d’accueillir 0,8 L d’eau. Elle mesure 11 cm de haut et 13,5 de diamètre. Cela permet de ranger le brûleur, le stabilisateur ainsi qu’une petite bouteille de gaz Jetpower de 100g. Si comme nous vous utilisez une bouteille plus grande de peur de manquer, il faudra la ranger ailleurs dans le sac.

La poignée plastique isole de la chaleur. Elle est agréable au toucher et facile à replier, ce qui permet de se servir sans se brûler. Lorsque vous rangez le réchaud après son utilisation, la poignée se rabat sur le couvercle pour éviter que tout ne se renverse dans votre sac à dos.

Sur le papier, ce nouveau réchaud Jetboil Stash est vraiment impressionnant. Les caractéristiques et les performances sont à la hauteur des attentes de montagnards et grimpeurs exigeants qui cherchent du matériel léger, compact et rapide à utiliser. Voyons ce qu’il en est sur le terrain.

Réchaud Jetboil Stash

Test du réchaud Jetboil Stash

La première chose que nous faisons quand nous testons du matériel, c’est de vérifier les données annoncées par le fabricant. Nous avons donc pesé le réchaud et vérifié sa vitesse pour faire bouillir de l’eau.

Poids

En ce qui concerne la pesée, nous obtenons 241 grammes lorsque nous mettons sur la balance : la marmite, le couvercle, le brûleur dans son sachet et le stabilisateur. En retirant le sachet d’emballage du brûleur qui sera superflux pour bon nombre d’entre nous et le stabilisateur qui n’est pas nécessaire dans toutes les conditions de bivouac, nous arrivons à 207 grammes ce qui correspond au poids annoncé par le constructeur. Nous avons utilisé une balance digitale de cuisine avec une précision au gramme près.

Vitesse d’ébullition

Pour la vitesse d’ébullition de l’eau, nous avons réalisé un test à 1100m d’altitude avec une eau à 7°C. La température à l’intérieur de notre véhicule à ce moment-là était de 14°C. Dans ces conditions, l’eau a commencé à frémir après 2 minutes. Nous avions de l’eau bouillante après 2 minutes et 45 secondes.

Si elles sont tout à fait honorables, ces valeurs sont à prendre avec des pincettes. Il y a énormément de paramètres qui font évoluer le temps d’ébullition de l’eau, encore plus en extérieur. La présence de vent par exemple, va rallonger le temps d’ébullition. L’altitude fait quant à elle baisser la température de changement d’état de l’eau. Mais entre nous, qui est vraiment pressé à la seconde dans ces conditions ?

Vitesse d'ébullition du réchaud Jetboil Stash

Sur le terrain

Nous n’avons pas refait les mesures et le chronométrage sur le terrain parce que nous étions pleinement satisfaits des premiers résultats. Si vraiment cela vous intéresse et vous aiderait à vous décider, nous pourrons réaliser des mesures complémentaires et les ajouter à ce test.

Nous avons reçu le réchaud il y a deux semaines et l’avons emporté à deux reprises pour des randonnées à la journée dans les Dolomites en Italie. Les conditions sont déjà hivernales dans le massif, et c’est donc partiellement dans la neige que nous l’avons utilisé. Comme pour nos tests en « labo », le Jetboil Stash nous a apporté pleine satisfaction. Il nous a permis de nous faire de bons cafés bien chaud. Une petite pause boisson chaude après 3 heures de montée est toujours très appréciable quand on randonne en hiver.

Son ergonomie permet de le glisser très facilement dans un sac à dos de rando à la journée (pour nous 30L) sans faire de compromis. Il se loge parfaitement entre les crampons et la 3e couche de vêtement à sortir pour chaque arrêt afin de ne pas attraper froid.

Réchaud Jetboil Stash dans la neige

Bilan du test du réchaud Jetboil Stash

À l’heure du bilan, après quelques utilisations, nous sommes pleinement séduits par ce petit réchaud très léger. Ania est généralement en charge de porter cet accessoire, et elle se réjouit de réduire de plus de 50 % la charge liée au réchaud. Que vous partiez pour un trek avec nuits de bivouac ou simplement à la journée, son poids plume est un aspect qui risque de vous plaire. À titre de comparaison, ce réchaud est 40 % plus léger que grand frère le Jetboil Flash. Un gain de poids et de volume non négligeable qui devrait faire plaisir à vos épaules.

Si nous ne sommes jamais vraiment pressés et que l’attente pour l’ébullition de l’eau nous permet de refaire un peu plus le monde ou le débrief de la journée, il faut avouer que ce modèle est particulièrement rapide et efficace. Cela permet donc de réaliser des économies de gaz.

Inconvénients du Jetboil Stash

Nous souhaitons être entièrement transparents lors de nos tests de matériel. Nous avons relevé deux éventuels petits défauts à ce réchaud Jetboil Stash.

Le premier est probablement la capacité de sa marmite. Avec seulement 800 mL, nous pourrons difficilement envisager de faire cuire des pâtes pour deux. Ben est un gros mangeur. Cela dit, nous emportant toujours au moins 2 popotes. Une est dédiée uniquement à l’eau à faire bouillir pour le café et le thé alors que l’autre permet de cuisiner. Cela évite de faire la vaisselle directement après le repas si on veut boire un café qui n’aura pas de résidus d’huile en surface. Après le repas du soir, aller faire la vaisselle à l’eau froide par des températures négatives n’est pas vraiment recommandé. On attend donc le lendemain en cours de journée. Vous suivez ?

Ce petit bémol n’impactera donc pas du tout notre usage puisque nous utilisons de toute manière une popote de 2L pour la cuisine lorsque nous partons en bivouac.

Le second c’est l’absence de piezzo. Il vous faudra donc veiller à ne pas oublier votre briquet ou vos allumettes pour vos randonnées. Bon, on recommande toujours d’avoir de quoi allumer du feu, au cas où, dans son sac à dos. La nécessité est encore plus importante dans le cas présent.

Voilà, vous savez tout de ce réchaud Jetboil Stash. Il va nous accompagner dans presque la totalité de nos sorties et nous avons hâte de reprendre les bivouacs en haute montagne pour le tester dans l’abside de notre tente. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire ou sur nos réseaux sociaux. Retrouvez également tous nos conseils sur la randonnée dans notre rubrique dédiée.

Enfin, nous souhaitons remercier l’agence North Communication pour sa confiance.

Donnez une note à notre contenu
Cet article vous a été utile ? Partagez-le pour en faire profiter vos amis !