Le plateau de l’Aubrac est une destination époustouflante. Un site incontournable classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et qui ne laisse pas indifférent. Il témoigne de la très grande richesse et diversité des paysages français. Situé à cheval sur les départements de la Lozère, de l’Aveyron et du Cantal, le plateau de l’Aubrac est l’endroit idéal pour faire le plein de dépaysement et se déconnecter de son quotidien. Dans ce nouvel article, nous vous proposons de découvrir ce lieu fantastique dont la biodiversité et le calme devraient séduire tous les amateurs de nature en quête d’un peu de sérénité.

Où se trouve le plateau de l’Aubrac ?

L’Aubrac c’est un plateau volcanique situé dans la moitié sud du Massif Central. C’est aussi un Parc Naturel Régional (PNR) entouré de trois autres parcs, au nord, le PNR des volcans d’Auvergne, au sud le PNR des Grands Causses et au sud est, le Parc National des Cévennes. C’est une localisation assez centrale, facilement accessible depuis les quatre coins de la France.

Carte de situation du plateau de l’Aubrac

Pourquoi séjourner sur le plateau de l’Aubrac ?

Cette destination attire chaque année de nombreux touristes. Pour nous, c’est l’aspect nature qui est le plus gros point d’intérêt de cette région. Il n’est pas simple de trouver des lieux préservés du tourisme de masse. Les espaces naturels tendent à être transformés pour l’agriculture ou la consommation. Agrandissement des zones urbaines, construction de centres commerciaux, camps de vacances et autres usines à touristes en tout genre prennent le pas sur les milieux préservés. Le béton gagne chaque jour un peu plus de terrain. Ce n’est pas encore trop le cas sur le plateau de l’Aubrac.

C’est donc pour se retrouver dans un environnement sain, en pleine campagne et dépourvu d’un maximum d’impact humain que nous sommes allé visiter le plateau de l’Aubrac. Mais également pour pratiquer la pêche à la mouche, une activité pour laquelle les rivières du coin sont particulièrement bien adaptées. C’était sans compter sur un épisode cévenol et la tombée de plus de 130mm de pluie qui ont rendu toutes les rivières quasiment impraticables pour une semaine.

Heureusement, il y a de quoi faire sur le plateau de l’Aubrac. Nous y avons séjourné 4 jours avant de rentrer sur Toulouse avec une étape dans l’Aveyron.

paysage du plateau de l'Aubrac rivière le Bès
Une rivière sauvage et des prairies qui s’étendent à perte de vue … Bienvenue dans l’Aubrac

Un grand bol d’air

Amateurs de nature, de grands espaces, de promenades en forêt ou à travers les prairies fleuries, le plateau de l’Aubrac risque de vous séduire. Si l’agriculture est présente, elle semble particulièrement en harmonie avec la préservation de la biodiversité. Faune et flore semblent cohabiter avec le peu d’humains qui peuplent ces terres. Nous avons adoré ces immenses étendues où quelques troupeaux se partagent des centaines d’hectares sans jamais se marcher dessus.

L’Aubrac est le lieu rêvé pour en apprendre davantage sur la campagne française et sa biodiversité. Vous aurez l’occasion d’observer de nombreuses espèces d’animaux si vous vous en donnez les moyens. La faune de l’Aubrac est très diversifiée et se compose entre autres de :

  • Cervidés (cerfs, biches, chevreuils)
  • Sangliers
  • Renards
  • Blaireaux
  • Lièvres
  • Hermines
  • Castors
  • Loutres
  • Milans royaux
  • Circaète Jean le Blanc

Une promenade en bordure de rivière tôt le matin ou pour le coucher du soleil vous donnera de bonnes chance d’en apercevoir.

Champ de fleurs sur le plateau de l'Aubrac
Un très beau champ de fleurs sur le plateau de l’Aubrac

Où loger sur le plateau de l’Aubrac ?

Le plateau de l’Aubrac ne se visite pas sur une seule journée. C’est une destination qu’il vaut mieux prendre le temps de découvrir tant la région est vaste. Il y a de quoi faire pour s’occuper entre les randonnées, les visites des villages, la découverte de l’artisanat et de la gastronomie locale. Si vous ne voyagez pas en véhicule aménagé, vous aurez donc tout intérêt à réserver un logement pour graviter autour et découvrir les magnifiques paysages du plateau. On vous a facilité la tâche avec la sélection de 4 hébergements parfaits pour visiter l’Aubrac.

Comptoir d’Aubrac : maison d’hôte chaleureuse

En plein coeur du parc naturel régional de l’Aubrac, entre Saint-Chély et le col d’Aubrac, cette maison d’hôte vous accueille dans une ambiance conviviale. Savant mélange de rusticité et de confort, si vous aimez les grandes tablées éclairées par des chandelles et passer des moments de détente au coin d’un feu de cheminée, cette maison d’hôte est faite pour vous.

Logement auberge du lac aubrac
Auberge du Lac à Aubrac

Située dans la vallée du Lot, sur la partie sud du plateau de l’Aubrac, cette auberge traditionnelle est un excellent point de chute pour explorer la région. Le restaurant vous propose une cuisine locale et vous disposerez de chambres avec tout le confort nécessaire à un séjour réussi. Cet établissement est souvent complet alors il est préférable de vous y prendre tôt pour y réserver une chambre.

Chambre d’hôte à Saint-Chély d’Aubrac

Le Lapadou-Bas est une chambre et table d’hôte très bien notée qui est située à l’extrérieur de Saint-Chély d’Aubrac sur le plateau. Cette petite maison en pierre et son extension en bois offrent un cadre idéal pour un séjour dans le coin. Vous serez bien accueillis et aurez une localisation centrale pour explorer le parc naturel régional.

Hôtel Restaurant Gilles Moreau à Laguiole

La ville de Laguiole, reconnue pour son fromage AOP est un passage obligatoire lors de votre visite du plateau de l’Aubrac. Et pourquoi ne pas y poser vos valises pour profiter du charme du village et être tout de même à proximité immédiate de la nature ? L’hôtel restaurant Gilles Moreau est l’un des incontournables pour séjourner à Laguiole.

Road trip sur le plateau de l’aubrac

Si vous aimez l’aventure, vous avez une autre possibilité pour explorer le plateau de l’Aubrac. Pourquoi ne pas louer un camping-car ou un van aménagé pour profiter de la liberté qu’offre ce type de voyage ? Les nuits en forêt ne vous font pas peur ? Alors découvrez la plateforme Yescapa, le meilleur site pour louer un fourgon ou van aménagé entre particuliers. De cette manière, vous n’aurez aucune contrainte géographique pendant tout votre séjour, et pourrez passer autant de temps que vous le souhaitez dans les lieux qui vous plaisent le plus.

La Lozère en camping-car
Partez explorer les routes du plateau de l’Aubrac en camping-car !

Les burons de l’Aubrac

Qui n’a jamais rêvé de manger de l’aligot avec une pièce de bœuf de l’Aubrac dans l’atmosphère chaleureuse d’un buron ?

Ces bâtisses en pierre, rustiques, autrefois simples cabanes de bergers sont couvertes de lauzes ou d’ardoises. Elles vous ouvrent leur porte. Prenez place sur une table en bois, au coin de la cheminée et choisissez le mets de votre choix parmi une sélection de plats régionaux. Composés à partir de produits locaux, la gastronomie des burons de l’Aubrac figure parmi mes préférées. Une cuisine rustique mais riche en goût (et en calories).

Aligot, saucisse, viande de race Aubrac, fromages, charcuterie… Les spécialités culinaires de l’Aubrac devraient plaire aux gourmands et aux gourmets. Les épicuriens apprécieront le cadre et l’ambiance de ces restaurants traditionnels dont on garde un excellent souvenir. Il serait donc impensable de venir visiter l’Aubrac et de ne pas manger dans l’un de ses célèbres burons. En bonus, tous les produits sont locaux !

Buron de l'Aubrac sur le plateau
Les bâtiments iconiques de l’Aubrac et leurs vieilles pierres : les burons.

Nasbinals et la cascade du Déroc

Nasbinals est un petit village central du plateau de l’Aubrac. Avec ses petites maisons en pierre et jonché au milieu des plaines vertes, ce village pittoresque est une étape obligatoire dans un road trip en Lozère.

Nous avons adoré flâner dans les rues étroites de Nasbinals. À seulement 3 km du centre ville, vous pourrez prendre de la hauteur et aller admirer la cascade du Déroc. La chute d’eau était particulièrement impressionnante après les grosses précipitations de notre séjour.

Le point de vue de la cascade du Déroc offre un panorama imprenable sur le plateau.

Cascade du Déroc sur le plateau de l'Aubrac
La cascade du Déroc et la vue panoramique sur le plateau.

Vacances dans l’Aubrac

Si vous décidez de passer vos vacances sur le plateau de l’Aubrac, vous aurez également la possibilité d’aller découvrir les autres parcs environnants. Vous pourrez par exemple faire une excursion de canoë dans les gorges du Tarn, ou aller randonner sur le causse Méjean. Les vacances dans l’Aubrac, c’est la promesse d’activités en plein air et d’un retour aux sources parfois nécessaire. La déconnexion sera au rendez-vous car sur le plateau de l’Aubrac, le réseau mobile n’est pas présent partout. Un petit effort, cela vous fera du bien !

Un paysage typique du plateau de l’Aubrac quand le soleil veut bien sortir.

Tourisme responsable en Lozère

Pour votre séjour sur le plateau de l’Aubrac, nous vous encourageons à adopter une démarche responsable afin de préserver cette belle région.

Réservez votre hébergement dans un gîte, un camping ou chez un particulier permet de développer le tourisme local. Pour que l’Aubrac reste tel quel, il est préférable d’éviter les domaines touristiques type Center Parcs qui détruisent la nature dans l’unique but de faire du profit.

L’Aubrac est également le lieu de vacances responsables rêvé puisqu’il s’agit d’un paradis du vélo en été ou des raquettes en hiver. Les activités non polluantes et saines y sont reines. Et cela fait du bien, autant à la nature qu’à nos esprits.

Pendant votre séjour, n’hésitez pas à déguster les produits locaux et à en rapporter à la maison. Une tomme de fromage de Laguiole, un couteau artisanal ou une assiette de charcuterie locale, la région compte de nombreuses fiertés qui font tourner l’économie.

plateau de fromages de l'Aubrac
Plateau de fromages locaux du plateau de l’Aubrac : avis aux amateurs !

Plateau de l’Aubrac, nous reviendrons.

Après avoir exploré le plateau, de Nasbinals à Laguiole, nous avons dressé un bilan très positif de cette région. Si la météo n’était pas des plus agréables, cela n’a absolument pas impacté notre appréciation du coin. Bien au contraire, les fortes pluies ont fait sortir de leur lit les rivières, ce qui donnait lieu à un spectacle tout à fait particulier. Les clôtures se sont retrouvées submergées par les eaux et les champs inondés.

Nous avons apprécié le plateau de l’Aubrac pour son authenticité. Ses routes sinueuses et ses prairies infinies nous ont permis une évasion totale. En rédigeant ces mots, l’envie d’y retourner se fait sentir et nous rêvons déjà à notre prochain périple en Lozère.

Nous espérons que cet article et nos photos du plateau de l’Aubrac vous donneront envie d’aller y faire un tour. N’hésitez pas à nous faire part de votre point de vue sur le plateau de l’Aubrac.

Photo vache plateau de l'aubrac
Les principales habitantes du plateau

Petite mise à jour de l’article. En mai 2021, nous avons fait un road trip de 3 semaines dans les gorges du Tarn. Ce séjour nous a permis de découvrir plus en profondeur cette Lozère que l’on aime tant ! Vous avez des questions sur le plateau de l’Aubrac et la Lozère ? Rendez-vous sur notre compte Instagram pour nous envoyer un message et retrouver toutes nos dernières photos.

Donnez une note à notre contenu
Cet article vous a été utile ? Partagez-le pour en faire profiter vos amis !