Frontière Vietnam Cambodge à Ha Tien

Frontière Vietnam Cambodge à Ha Tien

Un voyage sans avion implique des passages de frontières terrestres. Ils impliquent davantage de logistique que lorsque vous débarquez à l’aéroport et de se renseigner suffisamment pour les visas disponibles à chacun des postes. La frontière Vietnam Cambodge que nous avons décidé de franchir est celle d’Ha Tien, au sud du pays. En venant du Vietnam, vous aurez la possibilité d’y obtenir un visa classique pour le Cambodge d’une durée d’un mois.
Comment traverser cette frontière ? Qu’en est-il de la corruption ? Quels sont les pièges à éviter ? Voici notre retour d’expérience sur le passage de la frontière Vietnam Cambodge à Ha Tien.

Ha Tien village frontière entre Vietnam et Cambodge

L’atmosphère est vraiment particulière à Ha Tien. Si la ville est étendue et semble très peuplée, les rues étaient désertes en ce samedi après-midi. En rentrant d’un séjour sur l’île de Phu Quoc, nous n’avions d’autre choix que d’y passer la nuit. Pourquoi ? Tout simplement parce que le dernier bus qui vous amène d’Ha Tien au Cambodge part à 12h30.
Nous avions donc réservé une chambre dans une petite Guest House familiale dans le centre-ville à seulement 1km de la station de bus. Cela permet de ne pas avoir à prendre de taxi et de ne pas non plus porter toutes ses affaires sur une trop longue distance.
À Ha Tien, vous pourrez manger de la street food locale pour environ 1€ par personne par repas. En doublant le montant, vous aurez un bon repas dans un restaurant et en ajoutant 50ct d’euros, vous pourrez en prime boire une bière fraîche. La chambre d’hôtel nous a coûté seulement 5€ la nuit pour deux. Pour une ville frontière, point de passage de nombreux voyageurs, nous avons été agréablement surpris par le coût de la vie à Ha Tien. C’est en effet la dernière ville vietnamienne avant d’entrer au Cambodge et elle n’est située qu’à quelques kilomètres du poste-frontière.

Ha Tien ville à la frontière Vietnam Cambodge
Rue presque déserte de la ville d’Ha Tien à la frontière entre le Vietnam et le Cambodge

Passage de la frontière Vietnam Cambodge

Pour passer cette frontière sans vous faire avoir il faut savoir quels sont les réels prix à payer sur place. En effet, les douaniers en Asie du Sud Est sont fortement corrompus et prennent le droit de vous faire payer ce qu’ils veulent pour votre visa. Vous vous apprêtez à traverser la frontière Vietnam Cambodge et ne souhaitez pas y laisser de plume ? Voici les tarifs réels et les pièges à éviter.

À savoir pour passer la frontière

Avant toute chose, sachez qu’il vous faudra des dollars américains pour payer votre visa au Cambodge. Si la monnaie officielle est le Riel Cambodgien, la majorité des transactions se font en dollars et les riels sont uniquement utilisés pour vous rendre la petite monnaie. Vous procurer des dollars avant d’arriver sur place est essentiel. Sachez qu’ils peuvent être durs à trouver au Vietnam et que les banques n’accepteront pas de vous en fournir si vous n’êtes pas américain. Nous nous sommes rendus chez un bijoutier qui sert de bureau de change officieux et avons pu récupérer une centaine de dollars. Une fois au Cambodge, les distributeurs de billets vous proposent de retirer en dollars ou en Riels.

Frontière Vietnam Cambodge à Ha Tien
Dernière photo au Vietnam, la frontière est juste devant nous, en route pour de nouvelles aventures !

La corruption frontière Vietnam Cambodge : ne vous faites pas avoir !

La première tentative d’intimidation des douaniers aura lieu dès la sortie du Vietnam où l’agent du gouvernement voudra que vous donniez 1$ pour le tampon. Sachez que vous n’avez pas à payer pour cette étape ! Nous avons tout bonnement refusé de payer et après 5 petites minutes d’attente, il nous a tamponné notre passeport sans rechigner (ou presque).
Une fois le tampon de sortie incrusté dans votre passeport, vous devrez marcher jusqu’au poste-frontière du Cambodge. Il se trouve environ 200m plus loin. Votre bus ne pourra pas vous accompagner puisque c’est un autre bus qui vous attend de l’autre côté. Le visa 30 jours au Cambodge (renouvelable 30 jours supplémentaires) coûte officiellement 30$. Ne vous méprenez pas, les hôtels et agences de transport tenteront de vous embrouiller en vous disant qu’il coûte 35 ou 37$, mais c’est faux. Ils vont vous suggérer de prendre en charge les démarches pour vous et cela vous coutera entre 5 et 10 $ par personne.
Notre conseil ? C’est une arnaque. Nous avons refusé les services de l’agence de transport et décidé de passer la frontière par nous-mêmes. Au guichet pour faire la demande de visa, le douanier nous a demandé 35$ chacun. Nous avons tendu 60$ pour les deux visas en précisant que le prix officiel est de 30$ par visa. Il a pris l’argent et n’a plus rien dit. En 5 minutes, notre passeport contenait notre visa sans débourser un seul dollar supplémentaire.

tampon de sortie du Vietnam
Tampon de sortie du Vietnam, en route pour le Cambodge !

Arnaque de la température

Avant de sortir et de rejoindre le Cambodge, une ultime tentative de vous escroquer est mise en place. Une prise de température à l’issue de laquelle on vous demandera de payer 1 $ ou de montrer votre carnet de vaccination. Nous n’avions pas nos carnets et pas non plus payé le dollar prétextant n’avoir jamais demandé à ce qu’on nous prenne la température. Le douanier a insisté un petit peu, mais en niant en bloc, il renonce rapidement.
Cela ne m’étonnerait pas que la prise de température ne soit même pas réalisée et que l’écran derrière lequel se trouve le douanier soit en réalité éteint. Ne vous faites pas avoir comme les gens qui passaient en même temps que nous et qui ont craqué.
Le passage de la frontière Vietnam Cambodge ne doit vous coûter que :

  • votre ticket de bus (environ 7$ par personne)
  • votre visa 30$ par personne. 

Rien de plus !

Visa à l'arrivée au Cambodge valable 30 jours
Visa à l’arrivée au Cambodge valable un mois. Prix : 30 $US

Bus entre Ha Tien (Vietnam) et le Cambodge

Nous avons utilisé la plateforme de billets de bus Camboticket pour réserver notre place dans un minivan entre le Vietnam et le Cambodge. Mais vous avez également la possibilité de réserver directement avec votre hôtel. Nous étions au début un peu réticent puis nous sommes rendus compte qu’il était possible de négocier et d’avoir le billet ainsi qu’un transport jusqu’à l’arrêt de bus pour moins cher que via internet.
Pour la destination du bus, de très nombreux choix s’offrent à vous. De notre côté, nous avions choisi de passer deux nuits à Kep avant de poursuivre vers Kampot et Koh Rong Samloem.

Autres postes de frontière terrestre entre le Vietnam et le Cambodge

Si vous voulez passer au Cambodge depuis le Vietnam par les terres, il existe d’autres points de passage qu’Ha Tien. Sachez que le prix du visa ne changera pas et que les tentatives d’intimidation des douaniers seront toujours là.
Il existe en effet 7 autres postes-frontière qui sont :

  • Moc Bai – Ba Vet situé sur la route principale entre Hô Chi Minh et Phnom Penh
  • Vinh Xuong – Kaam Sammor situé à proximité de Chau Doc, le passage de frontière se fait ici via une traversée sur le Mékong
  • Tinh Bien – Phnom Den situé entre Ha Tien et Chau Doc
  • Xat Mat – Tropieng Phlong peu d’information, car pas vraiment populaire pour les voyageurs
  • Loc Ninh – Trapea Sre comme précédemment, pas populaire pour les voyageurs
  • Le Thanh – O Yadao ce poste vous permet d’accéder au Cambodge par le nord, également peu fréquenté par les touristes

Les options pour passer du Vietnam au Cambodge sont nombreuses. Si comme nous vous prévoyez de visiter l’île de Phu Quoc, Ha Tien représente la meilleure option. Pour plus d’originalité, la traversée de la frontière via le fleuve Mékong peut être intéressante. Nous avons préféré séjourner dans le delta. Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.
Vous visitez le sud du Vietnam ? Ne manquez pas nos articles sur le delta du Mékong, Ho Chi Minh et l’île paradisiaque de Phu Quoc !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *