Si vous passez par le sud du Vietnam, ne manquez pas l’île de Phu Quoc.  Si à première vue elle peut sembler être une destination très touristique, il suffit de s’éloigner de son centre névralgique pour se retrouver seul sur des plages splendides. Loin des hôtels et autres resorts de luxe, découvrez les meilleurs coins de l’île de Phu Quoc où règnent calme et tranquillité.


Vous préparez votre séjour au Vietnam ? Embarquez avec nous pour Phu Quoc, entre paradis perdu tropical et tourisme de masse. Au programme farniente et détente, mais pas que. Visite de temples et de villages de pêcheurs sont également sur la liste des meilleures choses à faire sur l’île.

Phu Quoc ou Con Dao : quelle île visiter au Vietnam ?

Pendant nos recherches sur que faire dans le sud du Vietnam, nous sommes tombés sur des articles parlant de la petite île de Con Dao. Elle est préservée du tourisme de masse et authentique et nous étions très intéressés pour savoir comment nous y rendre. Depuis Hô Chi Minh, il faut prendre un bus jusqu’à Soc Trang, puis une navette pour rejoindre l’embarcadère d’un ferry qui vous emmènera sur l’île de Con Dao.


C’était sans compter sur la météo du moment. En janvier et février, le vent est très violent dans la région de l’île et les traversées ne sont pas certaines d’être assurées. Il nous fallait une solution de repli. Après autant de lecture sur des plages immaculées et des petits villages de pêcheurs pittoresques, il nous fallait une destination similaire. Nous avons donc décidé de nous rendre à Phu Quoc.


Les avis divergeaient à propos de l’île de Phu Quoc. Nous nous attendions à être entourés de resorts de luxe et de touristes russes et chinois en permanence. La réalité était tout autre et on vous laisse le découvrir dans cet article.

Duong Dong sur l'île de Phu Quoc
Bateaux traditionnels vietnamiens sur l’île de Phu Quoc

Comment aller à Phu Quoc ?

Comme Phu Quoc est une île, il vous faudra emprunter le bateau ou l’avion pour y accéder. Mais pour agir en tant que voyageurs responsables, nous recommandons de prendre le bateau. Il y a plusieurs points de départs pour les ferrys :

  • Rach Gia
  • Ha Tien

Depuis Hô Chi Minh, vous prendrez un bus jusqu’à l’une de ces deux villes (Rach Gia est plus proche, mais le trajet en bateau est plus long). En provenance du delta du Mékong, Rach Gia n’était qu’à 3h de bus depuis Can Tho.
Ces bateaux sont très rapides et si la mer est agitée, cela peut secouer assez fort. Nous n’avons pas hésité une seule seconde et avalé un cachet de MERCALM chacun une demi-heure avant l’embarquement pour être tranquilles.
Nous avions choisi la compagnie de ferry Superdong et pris nos billets en ligne sur leur site officiel (prendre des billets de ferry pour Phu Quoc via Superdong). Mais sachez que vous pouvez également acheter vos billets via votre hébergement afin de bénéficier du transfert entre ce dernier et l’embarcadère. 

Vous hésitez toujours à visiter l’île de Phu Quoc ?

Où loger sur l’île ?

Votre ferry va arriver à l’embarcadère de l’île situé sur la côte est. Pour profiter des meilleurs endroits de Phu Quoc, nous recommandons de loger sur la côte ouest, en dehors de la ville de Duong Dong. La ville offre de nombreuses options en matière de logement, mais si vous recherchez le calme et la sérénité, il faudra vous en éloigner. Le rythme y est similaire à celui de la ville d’Hô Chi Minh. Il est cependant agréable de s’y promener le soir et de manger dans un petit restaurant typique en bord de mer.


Nous étions au One Love Homestay, une dizaine de kilomètres au nord de Duong Dong. Nous avions une chambre double pour 8€ la nuit pour deux. L’auberge n’était pas parfaite, mais nous étions à proximité de nombreux petits restaurants tenus par des locaux et avions la possibilité de louer des scooters.


Essayez d’arranger avec votre logement qu’ils envoient une voiture pour vous à votre arrivée. De ce fait, vous n’aurez pas à lutter avec les nombreux chauffeurs de taxi qui peuvent être très insistants. Notre chauffeur était en retard et nous étions une forte source d’intérêt.

Maisons traditionnelles du Vietnam sur l'île de Phu Quoc
Les petites maisons flottantes typiques du Vietnam

Que faire à Phu Quoc ?

Pour explorer l’île de Phu Quoc, la meilleure solution est le scooter. Il offre l’indépendance et coûte beaucoup moins cher que le taxi. Nous en avons loué un pour 150 000 VND (5,5 euros) par jour. Hors du centre de Duong Dong, la conduite est facile et il n’y a pas grand monde sur les routes. Il s’agissait de ma première expérience au volant d’un scooter. Je pense que notre loueur a dû avoir peur pour son véhicule en nous voyant partir.


La situation était assez comique. Nous avons cru bon de laisser Ania conduire puisqu’elle avait déjà piloté. Sauf qu’elle n’est pas parvenue à conserver l’équilibre au démarrage. Nous avons donc changé de stratégie et opté pour que je prenne les commandes. Sur les premiers 100 mètres, je n’ai pas réussi à décoller mes pieds du sols. Une scène vraiment loufoque dont on rigole encore aujourd’hui. Mais après quelques sorties, nous voilà maintenant devenus des pilotes plus confiants. Nous ne sommes malheureusement toujours pas prêts à acheter une moto bien que l’envie s’en fasse ressentir.

En scooter sur l'île de Phu Quoc
Ania au volant de notre scooter sur une piste de terre rouge au centre de l’île de Phu Quoc

Les activités de Phu Quoc

Lors de votre séjour sur l’île, il sera possible de réaliser différentes visites telles que :

  1. Les marchés
  2. La prison (vestiges)
  3. Des fermes de poivre 
  4. Des temples et pagodes 

Comme partout au Vietnam, vous trouverez des marchés à Phu Quoc. Ils sont situés à Duong Dong et le marché de nuit est assez réputé. Il s’agit d’un endroit très touristique que nous avons préféré éviter.
Notre section de l’île favorite fut la côte nord. Les plages y sont propres et belles. Comme il n’y a pas encore trop d’hôtels dans le coin, elles sont désertes. Nous avons adoré aller de village en village et nous perdre dans leurs ruelles pittoresques. Une petite pause baignade s’imposait toutes les deux heures pour se rafraîchir bien que la température de l’eau soit proche des 30 degrés.

Notre circuit préféré sur une journée

Avec nos scooters, nous avons exploré les parties de l’île qui ont retenu notre attention via la vue satellite de Google Maps. Cherchez les plages sur lesquelles il n’y a pas de barres d’immeuble, du sable et de l’eau bleu turquoise. C’est la meilleure recette pour trouver calme et sérénité. Notre attention était portée donc sur le nord de l’île et nous n’avons pas été déçus. Depuis notre homestay, notre petit circuit nous a conduit sur différentes plages, à travers la jungle et sur des pistes de terre rouge. Voici une carte qui retrace notre chemin. Tous les arrêts n’y sont pas mentionnés, mais vous pouvez prendre chacune des routes alternatives pour accéder aux plages. 

Circuit itinéraire île de Phu Quoc
Les plages de la côte ouest valent le coup surtout dans la moitié nord de l’île, pour le moment préservée

Une des plus belles plages de l’île de Phu Quoc est très certainement Starfish Beach où vous pourrez voir de nombreuses étoiles de mer sur le sable. Pour y arriver, il vous faudra traverser le petit village de pêcheurs de Rach Vem. Il a été un réel coup de coeur pour nous ! Très authentique et dépourvu de toute forme de tourisme de masses. Ici, vous recevrez un accueil chaleureux, de grandes sourires et de nombreux « Hello » en provenance des enfants.

Ça fait vraiment chaud au cœur. Le quotidien à Phu Quoc, c’est promenade en scooter et farniente. Si vous visitez l’île pendant ou juste après la saison des pluies, cela vaut le coup d’aller voir les rivières et cascades au centre. Pendant la saison sèche, il n’est pas vraiment utile de s’y attarder puisqu’elles sont quasiment à sec.

Les temples et pagodes à Phu Quoc

Sur l’île de Phu Quoc, il ne faudra pas louper les temples. La bouddhisme est la religion principale en Asie du Sud Est et de nombreux lieux de cultes sont présent sur l’île. Nous avons beaucoup apprécié les visiter. L’atmosphère qui s’en dégage est très agréable. Peu de touristes semblaient intéressé par leur visite et nous étions presque seul sauf pour le temple principal de la ville de Duong Dong situé en bord de mer (Dinh Cậu Shrine). Les plus beaux temples de Phu Quoc :

  • Dinh Cậu Shrine
  • Cao Dai Temple of Phu-Quoc
  • Hung Nhi Son Pagode
  • Chùa Ông Suối Đá

Le soir venu, allez voir le coucher du soleil en ville. Les temples du centre de Duong Dong offrent un spectacle magnifique au crépuscule. Nous avons beaucoup aimé nous promener dans le centre ville de nuit.

Temple sur l'île de Phu Quoc
Un très joli temple de l’île de Phu Quoc

Activités à éviter

Dans notre démarche de voyage responsable nous avons préféré éviter les activités qui sont placées sous le signe du tourisme de masse. Depuis l’île de Phu Quoc, il est possible de partir en excursion snorkelling. Les petits récifs coralliens des environ de l’île sont fragiles. Nous avons préféré les laisser tranquilles. De plus, nous appelons au boycott de l’atroce téléphérique construit au sud de l’île. Il permet de rejoindre des petites îles où fleurissent les hôtels de luxe. Une abomination dans un paysage paradisiaque. Le Vietnam a décidé de miser sur le tourisme au lieu de protéger ses espaces naturels. Une décision pas vraiment surprenante et à l’image des pays en voie de développement.
Le meilleur moyen de lutter contre ces infrastructures qui dénaturent totalement la planète, c’est de ne pas les emprunter.  

bateau de pêcheur voyage au vietnam photo
Visiter des villages de pêcheurs au lieu d’aller contribuer au tourisme de masse

L’île de Phu Quoc notre bilan

Nous avons passé 4 jours à Phu Quoc. Nous avons bien profité des plages et du calme de endroits délaissés par les touristes. Les petits chemins hors des sentiers battus vous mèneront tout droit à de belles plages désertes.


Si vous mangez dans les petits bouibouis locaux, vous vous en sortirez pour moins de 2,5 euros par personne. Le tout en mangeant comme des rois et avec une bière. Dans les restaurants pour touristes, la moitié du menu contient de la nourriture occidentale. Ils sont chers et d’assez mauvaise qualité. La bonne alternative se trouve dans les restaurants locaux. Souvent, ils sont sur le pas de la porte d’entrée de la maison des propriétaires. Ils ont leur cuisine extérieure et quelques tables et chaises littéralement devant chez eux. Ils proposent de la cuisine familiale, traditionnelle, pas chère et très bonne.


L’île de Phu Quoc est très agréable si on échappe à la horde de touristes des plages les plus connues. Nous n’y avons même pas mis les pieds et observé uniquement de loin, les gens s’entasser les uns sur les autres. Louer un scooter est essentiel pour profiter pleinement de ce que l’île peut vous offrir.
Vous vous rendez à Phu Quoc ? Sortez des sentiers battus et aventurez-vous là où les autres ne vont pas pour trouver une île paradisiaque et reposante. N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience sur l’île de Phu Quoc en commentaire !

Donnez une note à notre contenu
Cet article vous a été utile ? Partagez-le pour en faire profiter vos amis !