Quand on nous a parlé de la petite île paradisiaque de Koh Rong Sanloem au sud du Cambodge, nous n’avons pas hésité un seul instant. La question la plus importante était désormais : combien de temps allons nous rester à nous prélasser sur les plages de sable fin et jouer les Robinso Crusoé à siroter des noix de coco ? Après avoir passé un an en Nouvelle-Zélande, à braver le froid et le vent et la pluie pendant toute la durée de notre PVT, il nous tardait de découvrir les merveilleuses plages d’Asie du Sud-Est. On ne s’attendait pas à rencontrer ce type de paysages au Cambodge et Koh Rong Sanloem s’est avéré être une belle surprise. Finalement, 4 jours sur place auront été suffisants pour faire le tour et profiter du calme ambiant. Cette douceur de vivre et le silence ne sont pas monnaie courante en Asie, nous avons donc savouré avant de repartir pour la suite de notre périple dans des trajets en bus interminables. Si vous cherchez à vous relaxer et à découvrir ce lieu, voici tout ce qu’il faut savoir sur Koh Rong Sanloem et comment organiser votre voyage sur place.

Koh Rong ou Koh Rong Sanloem ?

Le Cambodge compte deux îles reconnues comme de véritables paradis pour les touristes en quête de calme et de tranquilité dans un décor de carte postale. Malheureusement, l’une d’entre elles a mal tourné. Il s’agit de Koh Rong, qui est devenu le quartier général des jeunes voyageurs en manque de musique électronique. Celle qui, en brisant le calme ambiant vous casse les oreilles et s’accompagne d’une consommation de boissons alcoolisées et autres pilules excitantes à outrance. Si comme vous tout cela n’est pas votre tasse de thé, vous avez plutôt intérêt à choisir Koh Rong Sanloem. Nous avons eu un bel aperçu de l’ambiance du rendez-vous des clubbeurs qui règne à Koh Rong sur les quais de Sihanoukville. Ce n’est clairement pas fait pour nous et nous avons bien fait d’opter pour le calme et l’isolement de sa petite soeur Sanloem.

Choisir entre Koh Rong et Koh Rong Sanloem :

Pour faire simple, si vous êtes un voyageur solo qui cherche une vie nocturne riche en émotion, direction Koh Rong .

Si vous ne faite pas partie de la catégorie de voyageur précédent et que vous cherchez plutôt du calme, de la sérénité et à vous relaxer sous les palmier : allez à Koh Rong Sanloem.

Koh Rong Sanloem les plus belles plages du Cambodge ?

Nous n’avons pas eu l’occasion de voir suffisamment de plages au Cambodge pour affirmer que celles de Koh Rong Sanloem sont vraiment les plus belles. Cependant, nous ne nous attendions pas à trouver des plages paradisiaques comme celles-ci dans le pays. Il s’agit donc d’une excellente surprise. Au mois de février, la météo y était très agréable, avec 30°C dehors en moyenne et une petite baisse des températures en soirée qui faisait le plus grand bien. En ce qui concerne l’eau, elle oscille autour des 27°C, ce qui est presque trop chaud. La saison touristique étaient largement ralentie lors de nos séjour à cause du Coronavirus, donc nous avons vraiment été en mesure de profiter comme il se doit des magnifiques plages de Koh Rong Sanloem.

Comment se rendre à Koh Rong Sanloem ?

Comme c’est une île, vous devrez prendre le bateau à Sihanoukville pour vous rendre sur Koh Rong Sanloem. Le trajet est assez rapide, mais sachez que la mer peut être très agitée entre le continent et l’archipel de Koh Rong. Ça a particulièrement été le cas pour nous lors du trajet retour. À l’aller, nous avons été gratifié d’une panne de moteur en pleine mer, après environ une demi-heure de navigation. Le capitaine a décidé d’un retour au port à Sihanoukville, puis nous avons été entassés dans le ferry suivant.

Lors du trajet retour en Koh Rong Sanloem et Sihanoukville, les vagues étaient plus impressionnantes. Même sur la côte, pendant le trajet avec un petit bateau navette qui nous a amené à l’embarcadère, nous étions impressionnés. Lorsque le ferry a quitté le litoral, les vagues étaient encore plus grosse. Dans la mer déchaînée, le capitaine appuyait fort sur l’accélérateur pour passer les creux de la houle. Ça a beaucoup secoué. Les premiers coups, les autres passagés trouvaient ça drôle et ils ont rapidement déchanté.

Cette traversée entre Koh Rong Sanloem et Sihanoukville reste l’un de nos pires souvenirs de tout notre voyage en Asie du Sud-Est. Lorsque la coque du bateau tapait contre la surface de l’eau après avoir franchi une vague, nous avions l’impression qu’elle allait se fissurer. C’est une sensation qui est particulièrement désagréable. Avec l’adrénaline causée par la vitesse très rapide avec laquelle le bateau accélérait, le mélange peut rapidement conduire à la crise d’angoisse et de panique.

Heureusement, à cette allure, il n’a fallu que 30 minutes pour rejoindre la terre ferme. Nous avons pu compter sur l’efficacité des comprimés Mercalm ingurgités 30 minutes avant le départ. Vous pourrez acheter vos billets de ferry depuis votre logement, ou sur les quais à Sihanoukville. Suivant la localisation de votre logement sur l’île, le point de départ du ferry peut varier et il est assez complexe de se repérer dans la cohue de cet endroit.

Bateau Koh Rong Samloem
Ce petit bateau traditionnel vous emmène directement à votre hôtel sur Koh Rong Samloem depuis l’embarcadère du ferry

Quel Hôtel choisir à Koh Rong Sanloem ?

Vos goûts et ce que vous recherchez en voyage vont être important pour définir l’endroit idéal où vous loger sur l’île de Koh Rong Sanloem. Plusieurs plages sont aménagées, mais elles ne donnent pas toutes accès aux mêmes parties de l’île. Vous avez 4 options pour vous loger à Koh Rong Sanloem, et chaque dispose de ses avantages et de ses inconvénients :

qUELLE PLAGE CHOISIR À koH roNG sANLOEM ?

Comme nous préférons profiter des plages peu fréquentées et des coins reculés, nous avons opté pour la plage de Saracen Bay. Elle permet aussi d’accéder à deux autres plages de l’autre côté de l’île sans avoir à prendre le bateau. La traversée de la jungle pour s’y rendre est même ludique. Saracen Bay est plus calme, mais sans être totalement isolé non plus. Il est possible de manger dans différents restaurants, ce qui est assez pratique pour ne pas se lasser des quelques plats au menu de l’hôtel. Si les cartes ne sont pas très variées d’une établissement à un autre, la préparation peut changer.

Sachant que nous travaillons en freelance, nous avions besoin d’accès à Internet et donc, de nous trouver sur une partie de l’île avec du réseau. C’était donc important pour nous de pouvoir rester en contact avec nos clients si besoin. Les plages de Lazy Beach et de Sunset Beach n’ont pas de réseau mobile et il n’y a pas de wifi dans les hôtels. C’est bien pour être un peu coupé du monde quelques jours, mais pour nous difficilement envisageable avec nos missions en cours. Contrairement à M’Pai Beach, Saracen Bay permet de visiter Lazy et Sunset Beach à pied sans prendre le bateau, donc notre choix était vite fait.

les hamacs de Saracen Bay à Koh Rong Samloem
Les hamacs de Saracen Bay

NotBay Resortre hôtel à Koh Rong Sanloem : le Dolphin Bay Resort

Nous avons choisi de loger dans un bungalow à l’extrême est de la grande plage de Saracen Bay. En étant un peu excentré, nous pouvions bénéficier du calme et profiter au maximum de notre temps sur l’île pour nous reposer. Notre hôtel affichait des tarifs plus que raisonnable pour ce type d’hébergement. Il faut savoir que notre séjour sur Koh Rong Sanloem a totalement explosé le budget mensuel de notre voyage au Cambodge. Pour le logement, nous avons payé 130 $ les 4 nuits. C’est extrêmement cher, et donnerait droit à une chambre dans un hôtel de luxe ailleurs au Cambodge.

Nous ne recommandons pas particulièrement cet hôtel, le personnel n’était pas très agréable et la nourriture laissait clairement à désirer. Pour les prix pratiqués, c’est vraiment indécent. La plage qui borde les bungalows ne correspond pas vraiment aux photos et à ce qu’on pourrait attendre en venant ici. C’est une construction récente au bord de la mangrove. La plage est donc une vaste étendue de vase. Il fallait s’éloigner pour trouver du sable, ce qui en soit n’est pas dérangeant, mais s’apparente à de la publicité mensongère. Ces pratiques ne nous plaisent vraiment pas, et nous n’avons aucun regret à jouer la carte de la transparence avec vous.

coucher de soleil à koh rong samloem
Coucher de soleil depuis notre hôtel à Koh Rong Samloem

Faut-il une assurance pour un voyage à Koh Rong Sanloem ?

Si vous prévoyez une voyage en Asie du Sud-Est, on ne peut que vous recommander de partir avec une assurance voyage. Durant notre périple, après ces quelques jours paradisiaques, Ania a contracté une otite. Rien de très grave en soi, mais si cela n’est pas traité, peut très vite développer des complications. À l’étranger, les frais médicaux pour les personnes qui ne sont pas résidents ou citoyens grimpent très vite. Heureusement, lorsque nous sommes arrivés à Phnom Penh après Koh Rong Sanloem, Ania a consulté un médecin et a pu être soignée.

Sans assurance, la simple consultation pour son otite aurait coûté 50 €. Il faut également ajouter le montant pour les antibiotiques. Notre assurance voyage a tout remboursé sous quelques jours après avoir complété le dossier comme il se doit. Un voyage peut vite tourner au cauchemar en cas d’imprévu. On ne le souhaite à personne, mais nombreux sont ceux qui choisissent de partir sans assurance et qui finissent par avoir un accident et se retrouvent avec des notes de frais médicaux faramineuses. Il est pourtant possible de partir en toute sérénité simplement en souscrivant à un contrat d’assurance voyage. On vous recommande de jeter un oeil aux assurance du groupe Heymondo qui propose des tarifs raisonnables et des formules modulables en fonction de vos besoins et de votre budget. En utilisant notre lien, vous bénéficierez d’une remise de 5 % sur le montant de votre assurance voyage. Même si Koh Rong Sanloem ressemble beaucoup au paradis et qu’on s’y sent en sécurité, se faire mal peut arriver sans forcément s’y attendre.

Que faire à Koh Rong Sanloem ?

Absolument rien. L’île a été aménagée uniquement dans un but touristique. Il n’y a aucun temple ou village khmer à visiter sur Koh Rong Sanloem. Les seuls cambodgiens qui vivent sur l’île sont les employés d’établissements touristiques (hébergements, restaurants, activités).Du coup, c’est un séjour sous le signe du hamac, des jus de fruits frais que l’on aime tant, des baignades dans l’eau turquoise et de la bronzette dont nous avons profité. Maillot de bain, tongs et détente sous les cocotiers font un excellent résumé d’un séjour sur cette île qui compte certaines des plus belles plages d’Asie

Si vous avez peur de vous ennuyer après 24h à lézarder au soleil, n’ayez crainte, il y a tout de même de quoi faire sur l’île. Mais avoir un bon livre (ou une liseuse) reste un prérequis important pour passer le temps agréablement à l’ombre d’un cocotier. 

Faire du Snorkelling à Koh Rong Sanloem

Les amateurs de masque et tuba pourront louer du matériel au magasin du « Dive Shop Sunset Beach » de la plage du même nom. Il faudra une bonne demi-heure de marche depuis Saracen Bay pour rejoindre cette crique très tranquille. Ici, il n’y a que quelques bungalows et beaucoup moins d’hôtels que sur la plage principale. Il faudra compter 3$ de l’heure pour masque, tuba et palmes (par personne). C’est assez cher, mais c’est à l’image de tout le reste ici.

En matière de snorkelling, quand on a connu la côte ouest de l’Australie, notre niveau d’exigence s’élève très haut. L’eau n’était pas des plus claire pendant notre séjour sur l’île de Koh Rong Sanloem. En cause, le vent violent qui souffle à cette période de l’année en mer. Nous avions tout de même envie de voir l’état des fonds marins de ce côté-là du globe. Quelques coraux sont présents, mais beaucoup sont morts et n’ont pas survécu à l’impact humain ces dernières décennies. Les poissons sont nombreux, surtout si vous vous approchez de la pointe à l’ouest de la baie. La côte rocheuse visible sur cette photo est un très bon parcours pour ceux qui n’ont pas un niveau exceptionnel en natation. Une fois la pointe passée, le courant est très fort et il vaut mieux être prudent.

Plage de sunset beach koh rong samloem
La plage de Sunset Beach est l’une des plus belles plages de Koh Rong Samloem et également le meilleur spot de snorkelling de l’île

Le snorkelling sur l’île de Koh Rong Sanloem n’est pas exceptionnel. Vous pourrez observer un peu de vie sous-marine, mais ne pourrez pas fermer les yeux sur les nombreux déchets plastiques qui jonchent le fond marin et le littoral. Un constat qui ne laisse clairement pas indifférent et pousse à vouloir réduire considérablement sa consommation.

Il est possible d’effectuer son baptême de plongée sous-marine sur l »île. Les tarifs nous ont paru élevés par rapport à la qualité des fonds.

Pour protéger les fonds marins et les coraux, on vous recommande de ne pas effectuer d’excursion en bâteau pour faire du snorkelling. L’impact de ces sorties « usine » sur la biodiversité marine est dévastateur.

Détente à Koh Rong Sanloem

Comment ça vous ne vous êtes jamais laissé aller à vous balancer doucement au rythme des vaguelettes dans un hamac ? C’est pourtant l’activité principale sur l’île de Koh Rong Sanloem. Accompagnés de vos fidèles acolytes : jus de fruit frais et bon livre, vous oublierez tous les tracas de votre quotidien en France.

Ici, rien ne perturbe le silence. Le temps vous appartient et ce genre de situation est, il faut bien l’avouer, assez rare en Asie du Sud-Est. Durant notre séjour au Vietnam et même pas la suite au Cambodge, il nous a semblé complexe de trouver des endroits calmes propices à la détente. En nous éloignant des foules sur l’île de Phu Quoc, nous avions profité d’un petit peu de la relaxation qu’offre le silence en bord de mer.

koh rong samloem plage île paradisiaque
Notre activité favorite sur l’île de Koh Rong Samloem

Dormir dans un bungalow en bambou à Koh Rong Sanloem

C’était une première du genre pour nous. Habitués au camping en tente et en van, nous n’avions pas peur de la rusticité des hébergements sur place. Et je dois avouer que dormir dans un bungalow en bambou sur l’île de Koh Rong Sanloem était plutôt agréable. Les plus exigeants reprochent souvent l’absence d’eau chaude, les odeurs d’humidité dans la salle de bain et la présence de petits insectes. Honnêtement, si vous recherchez le luxe et le confort absolu, ne venez pas ici. Ou alors, prenez une chambre dans l’un des palaces de l’île. Mais si c’est ce que vous recherchez, vous n’êtes pas au bon endroit. Dormir dans un bungalow en bambou à Koh Rong Sanloem permet de profiter de la fraîcheur du soir et du petit matin après une journée sous un soleil de plomb. Il ne faudra pas oublier son anti-moustique et veiller à la présence d’une moustiquaire. Ces petits diables sont assoiffés de sang et nombreux sur l’île.

Attention lorsque vous admirerez le coucher du soleil, c’est leur moment préféré pour venir vous dévorer les jambes ou toute autre partie découverte de votre corps.

Bungalow en bambou hotel koh rong samloem
Ces petits bungalows en bambou sont sommaires, mais très agréables et doté d’un charme fou !

Que penser de Koh Rong Sanloem ?

Un voyage au long cours en Asie du Sud-Est n’est pas de tout repos. Pour nous en tout cas, il ne s’agissait pas de vacances puisque nous partions pour du long terme et que nous travaillions en parallèle. Enchaîner les visites, les missions confiées par nos clients et nous déplacer rendait nos journées particulièrement bien remplies. L’île de Koh Rong Sanloem a été une partie très reposante de notre voyage au Cambodge. Si cette île peut être considérée comme paradisiaque, elle a également des côtés qui font moins rêver. Nous allons dans cette dernière partie vous dresser le tableau de ce que nous avons pensé de cet endroit.

Côté positifs de Koh Rong Sanloem

On ne le répètera jamais assez, cette île composée de plages de sable blanc à l’eau turquoise est une découverte fantastique. Surtout pour nous qui n’avions jamais entendu parler de cet endroit quelques jours avant d’y débarquer. Voici les points que nous avons le plus appréciés à Koh Rong Sanloem :

  • Les plages reculées presque désertes
  • La beauté de l’île
  • L’atmosphère détendue
  • Le séjour ressourçant
  • Les baignades dans l’eau chaude
  • Les hamacs omniprésents
  • La déconnexion

Du côté positif, il est indéniable que l’atmosphère qui règne sur l’île est très agréable. On se sent totalement en vacances et on comprend pourquoi de nombreux touristes en font la destination phare de leurs vacances. Être privé d’une connexion internet stable et d’un accès illimité à l’électricité nous a fait beaucoup de bien. L’équilibre entre travail et voyage est assez complexe à trouver dans notre situation. Mais ces 4 jours avec presque aucune pensée professionnelle ont été des plus agréables. 

hamac à Koh Rong Samloem
Je ne me lasserai jamais de cette vue pour savourer un bon livre de Jim Harrison.

lES ASPECTS NÉGATIFS DE kOH roNG sANLOEM

Cependant, il est important de ne pas se faire trop d’illusions. Nous nous attendions à trouver un petit village de locaux. Or, sur Koh Rong Sanloem, aucun des restaurants ou hôtels n’est géré par des locaux. Tout appartient à des Occidentaux. Les locaux, ils sont souvent relégués en cuisine ou à la conduite des petits bateaux. Cette domination occidentale est assez amère de notre point de vue.
Le coût de la vie sur l’île est également indécent. Le prix des chambres doubles est exorbitant pour le pays. C’est simple, si vous ne voulez pas dormir dans un dortoir de 12 sans fenêtre, il faudra casser la tirelire (par rapport au reste du pays bien sûr). 4 jours sur Koh Rong Sanloem a très largement fait grimper la moyenne de notre budget journalier au Cambodge.

La nourriture coûte également beaucoup plus cher qu’ailleurs au Cambodge, avec un rapport qualité-prix proche du néant. En moyenne, les plats coûtaient à l’époque (2019) 6$, ce qui était particulièrement élevé à l’époque. Les quantités dans les assiettes étaient relativement faible et le goût très décevant. Nous étions loin de nos cantines où nous mangions à notre faim pour 2-3 $ une cuisine traditionnelle avec des produits de qualité. Se nourrir correctement sans se ruiner est assez difficile à Koh Rong Sanloem. Comme il n’y a pas de Cambodgiens, mais uniquement des touristes sur l’île, ils en profitent pour augmenter les prix. Nous avons essayé bon nombre des restaurants de notre secteur sans en trouver un seul qui nous donnent pleinement satisfaction.

Points négatifs de Koh Rong Sanloem

  • Très occidentalisé et peu de locaux
  • Hôtels un peu les uns sur les autres
  • Très cher pour le Cambodge
  • Nourriture de mauvaise qualité
  • Déforestation en cours pour construire plus d’hôtels
  • Trajet retour en bateau chaotique
Koh rong samloem Saracen Bay
Des locaux déchargent les ravitaillements au coucher du soleil sur Saracen Bay (île de Koh Rong Samloem)

Est-ce que nous reviendrons séjourner à Koh Rong Sanloem ?

Maintenant que l’on a vu et apprécié à sa juste valeur, je ne sais pas si nous reviendrons séjourner sur l’île. Mais c’est davantage parce qu’il existe des milliers d’autres îles à découvrir en Asie du Sud-Est. Globalement, notre séjour à Koh Rong Sanloem était vraiment agréable et on ne peut pas nier l’aspect paradisiaque de cette île. Cet article a tout de même pour but d’être transparent avec nos lecteurs et nous livrons notre ressenti sans masquer le négatif.

Lorsque nous avons consulté des blogs à propos de cette île, il était assez rare de trouver des témoignages totalement authentiques. Koh Rong et Koh Rong Sanloem sont vendus comme des lieux qui n’ont aucune défaut et où tout est merveilleux. La réalité vous rattrape quand vous tombez sur la décharge des chantiers de construction au coeur de la jungle. Si les avis et perceptions diffèrent, pour nous qui sommes profondément amoureux de la nature, ce spectacle était très triste et nous n’avons pas apprécié le manque de franchise de certaines blogs.

Sur Instagram, tout a l’air parfait, surtout quand on regarde les comptes très suivis de voyageurs. Ceux-là même qui effacent les gens sur leurs photos pour faire croire qu’il n’y a personne. Ces « photographes » ne montrent pas la réalité et vendent du rêve aux gens. Ils diffusent une vision faussée, pleine d’artifice et de filtres, qui ne permet pas de se rendre compte de la réelle nature des destinations. La meilleure solution ? S’y rendre et découvrir par soi-même.

Vous partez en voyage au Cambodge ? Une étape sur l’île de Koh Rong Sanloem ne sera que bénéfique à votre santé mentale. Posez-y votre sac-à-dos et soufflez quelques jours. N’hésitez pas à rester au moins deux nuits sur place pour prendre le temps de vous relaxer. N’oubliez pas un comprimé de Mercalm pour chaque traversée. Si vous souhaitez d’autre conseils et tout savoir de notre séjour au Cambodge, nous vous invitons à lire notre bilan : le Cambodge en dehors des sentiers battus.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le pour en faire profiter vos amis !
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x