La côte ouest de l’Australie détient tous les prérequis du road trip parfait. Qui n’a jamais rêvé de nager avec des tortues dans un récif de corail, de contempler un coucher de soleil sur un canyon rouge vif ou de découvrir plusieurs des plus belles plages du monde ? Le tout, accessible sans faire face à une horde de touristes. Installer son campement au bord de l’eau pour s’endormir avec le bruit hypnotique des vagues représente le mode de vie que l’on aime. Dans ce nouvel article, on vous emmène sur la côte ouest et plus particulièrement dans les parcs nationaux de Karijini, Ningaloo Reef et François Perron pour une nouvelle immersion en pleine nature. Il s’agit des incontournables à faire absolument pendant son voyage en Australie.

Plage près d'Exmouth sur la côte ouest de l'australie

Plage immaculée de la côte ouest de l’Australie

Après avoir quitté Broome et les Kimberley, nous prenions la route vers le sud. Une longue portion de 1200km nous attendait. Elle ne présentait aucun point d’intérêt et nous l’avons donc avalée en deux journées entières. Durant ces 48h, les seuls arrêts furent dédiés à soulager les besoins vitaux et s’alimenter. La route est interminable, il fait plus de 40 degrés et il nous tarde de découvrir le premier parc.

Nous avions aussi hâte de retrouver l’océan et le littoral et de pouvoir nous baigner sans nous soucier des crocodiles. Mais chaque chose en son temps, il faudra d’abord visiter le Parc National de Karijini, un arrêt obligatoire des amoureux de paysages époustouflants et de grands espaces.

parc national de Karijini

Premier parc national de la côte ouest de l’Australie : Karijini

Parc National de Karijini : bijou de la côte Ouest de l’Australie

Nous y sommes enfin. Un peu renfoncée dans les terres, au milieu de nulle part, une oasis se démarque des dunes de sable orangé.

La végétation verdoyante laisse penser que nous avons complètement changé de pays. Nous avons passé 3 jours dans le parc et ce fut un vrai régal. Les nombreuses cascades et gorges, véritables piscines naturelles, permettent de se rafraîchir et d’apprécier le temps qui passe.

La roche rouge vif marquée par des milliers d’années d’érosion est impressionnante. Il fait presque penser au légendaire Grand Canyon. Sauf qu’ici, nous sommes bel et bien sur la côte Ouest de l’Australie à quelques centaines de kilomètres d’un récif de corail !

Randonnées au Parc National de Karijini

Le nom Karijini vient des Banyjima, l’une des tribu aborigènes qui ont peuplé les lieux pendant plus de 20 000 ans avant l’arrivée des colons. Cela signifie « zone vallonée » dans la langue locale.

Pour découvrir ce parc, nul besoin d’un 4×4. Bonne nouvelle si vous voyagez en van ou en voiture. Il vous faudra en revanche marcher pour parcourir les différents sentiers de randonnée et accéder aux multiples points de vues, gorges et autres cascades. On vous propose un aperçu de nos randonnées préférées dans le Parc National de Karijini. 

Canyon et cascade Karijini parc national côte ouest de l'Australie

Les spots pour se baigner ne manquent pas dans le Parc National de Karijini

Hancok Gorge et Spider Pool

Cette randonnée atypique à travers les gorges de roches rouges caractéristiques du parc se destine aux sportifs. Quelques passages nécessitent de poser un peu les mains et de marcher dans l’eau. Lorsque vous aurez atteint la Spider Pool, vous pourrez profiter d’un bain bien mérité.

Fortescue Falls et Fern Pool

La cascade s’atteint via un escalier qui descend le long de la paroi rocheuse. Une dizaine de minutes de marche plus bas, vous attendrez le bassin de Fern Pool.

Canyon Karijini parc national côte ouest de l'Australie

Vue plongeante sur Fortescue Falls

Weano Gorge et Handrail Pool

Quoi, vous n’en avez pas encore marre des pierres rouges, cascades et rivières qui serpentent ? Bon, et bien savourez parce que quand il n’y en a plus, il y en a encore. De notre côté, on ne s’en lasse pas et revoir ces images nous rappelle d’excellents souvenirs.

Randonnée du Mont Bruce à Karijini sur la côte ouest 

S’il y a bien une ballade qui vaut le coup, c’est l’ascension du Mont Bruce. Second point culminant de l’état du Western Australia, il s’élève à 1235m au-dessus de l’Océan Indien et offre un panorama d’exception.

Beaucoup de visiteurs y montent pour le lever du soleil. Nous avons choisi d’y aller pour le coucher et nous n’avons pas été déçus. D’une part parce que nous étions totalement seuls pour admirer le spectacle et aussi parce que nous n’avions pas eu le courage de nous lever à 3h du matin. 

Randonnée du Mont Bruce à Karijini parc national côte ouest de l'Australie

Le sentier qui mène qui Mont Bruce est absolument splendide

La randonnée est courte, mais relativement escarpée, suffisamment pour nous faire regretter les trop nombreuses cigarettes du trajet des jours précédents. Tout au long de la balade, le paysage est splendide et les vues sur les différents côtés du parc magnifiques.

Seul bémol, l’exploitation minière quelques kilomètres plus loin, qui dénature un peu le cadre bucolique. Attention à ne pas oublier de lampe frontale pour le retour si vous choisissez d’y aller pour le coucher du soleil.

C’est pour nous la plus belle randonnée de toute la côte ouest d’Australie !

La côte Ouest : meilleurs spots de plongée d’Australie ? 

Exmouth, Ningaloo Reef et Coral Bay sont des spots très connus de la côte Ouest d’Australie pour pratiquer le snorkelling et la plongée en bouteille. 

Ces noms ont hanté les nuits froides de l’hiver que nous avons passé en Nouvelle-Zélande en nous rappelant ces moments uniques. Les souvenirs impérissables des excursions en snorkelling depuis la plage nous ont réchauffé le cœur.

Tortues, raies, centaines d’espèces de poissons, requins et coraux vivent en harmonie dans ces écosystèmes marins. Le tourisme de masse est moins développé que sur la côte est et les activités polluantes y sont restreintes. Il n’y a pas de survols du récif et beaucoup moins de bateaux de touristes qui partent pour explorer les fonds marins. Cela résulte en un spot de plongée incroyable, certainement le meilleur de la côte ouest d’Australie et du pays tout entier.

plage exmouth cote ouest de l'australie

Vous vous imaginez déjà nager dans cette eau turquoise ?

Ningaloo Reef : barrière de corail de la côte Ouest de l’Australie

Le Ningaloo Reef est la barrière de corail la plus proche de la côte. De ce fait, elle est accessible sans bateau et permet d’avoir un excellent aperçu de la faune marine d’Australie. Laissez-vous porter par le courant pour une visite guidée des fonds encore un petit peu vivants de la côte ouest de l’Australie.

Nous avons passé une semaine dans la ville d’Exmouth, savourant nos dernières vacances avant de nous relancer dans la recherche d’un travail. Pour le snorkelling, notre spot préféré a été indéniablement Turquoise Bay.

snorkelling plongée sur la cote ouest de l'australie

La biodiversité marine sur la côte ouest de l’Australie est absolument extraordinaire !

Coral Bay sur la côte ouest de l’Australie

Un peu plus au sud de la côte ouest de l’Australie se trouve Coral Bay, qui comme son nom l’indique est aussi un excellent spot de plongée.

Notre budget et surtout notre éthique ne nous permettaient pas d’excursion organisée en bateau. De plus, nous retrouver à patauger au milieu d’une vingtaine de personnes ne nous emballait pas vraiment. C’est là-bas que vous pourrez avoir la chance de plonger avec les requins-baleines, attraction coûteuse qui contribue un petit peu plus à la dégradation des coraux et à la chute de biodiversité.

C’est presque la larme à l’œil que nous avons entamé la descente vers le sud du pays. En effet, l’hiver n’était pas encore terminé dans le sud et nous nous apprêtions à perdre 20 degrés en l’espace de 1000km.

Coral Bay sur la côte ouest de l'Australie

4×4 nécessaire pour explorer les plages entre Coral Bay et Exmouth

Parc National de François Perron : autre immanquable de la côte ouest de l’Australie 

Avant d’arriver à Perth, il nous restait quelques étapes importantes. Sur la moitié sud de cette côte ouest d’Australie, il y a pas mal de spot qui valent le détour.

Du côté de Shark Bay se trouve la péninsule de François Perron, le point le plus à l’ouest d’Australie. Connu pour la ville de Monkey Mia où les dauphins viennent se donner en spectacle tous les matins. Des dizaines voire centaines de touristes viennent assister à l’animation tous les jours. Trop peu pour nous. Les dauphins sont nourris et sollicités de manière intensive. Nous avons préféré nous aventurer sur la piste qui mène à l’extrémité de la péninsule et camper 2 nuits dans le parc.

Parc National François Perron sur la côte ouest de l'Australie

Point de vue sur une plage du parc national de François Perron

L’eau turquoise de l’Océan Indien, le sable blanc ou orange vif, fin et les formations rocheuses ocres donnent lieu à une palette de couleurs impressionnante. Un pur bonheur pour les yeux et la lentille de l’appareil photo.

Il s’agit aussi d’un bon spot de snorkelling, mais les températures sous ces latitudes étaient encore froides pour nous. Le moment était venu pour nous de chercher notre prochain gagne-pain. L’hiver se terminait et il n’y avait pas beaucoup d’options. Les cafés et restaurants étaient encore dans la basse saison, il était trop tard pour la taille de la vigne et trop tôt pour les fruits et légumes. La côte ouest de l’Australie n’est pas l’endroit idéal pour trouver du travail, mais avec un peu de bonne volonté, on trouve toujours.

Parc National François Perron sur la côte ouest de l'Australie road trip

Travailler sur la côte ouest de l’Australie 

Notre meilleure option résidait dans un pub/motel du sud-ouest du pays. Situés entre la célèbre région viticole de Margaret River et Albany, nous avions trouvé un poste dans un motel. L’établissement faisait aussi bar/restaurant et nous pensions travailler en cuisine et derrière le comptoir. Sauf qu’arrivés sur place, les patrons nous ont dit qu’il y avait en fait du boulot que pour une personne. Ania serait affectée en cuisine, au service et au ménage des chambres. Et moi, et bien je m’occuperais des tâches annexes.

Nous étions logés et nourris sur place. En échange de 40h par semaine chacun, nous recevions $450. Ce qui n’est pas cher payé. La nourriture n’était incluse que pour les jours travaillés et il s’agissait des restes du service du soir, souvent froids.

Plage au parc national François Perron sur la cote ouest de l'Australie

Notre esprit était encore là bas.

Nous ne disposions pas d’équipement pour cuisiner nos propres repas durant les jours de repos. Ce qui nous réduisait à devoir consommer dans leur restaurant ou réchauffer des nouilles instantanées au micro-ondes.

Au début, mes missions consistaient à redonner un peu d’allure au jardin et couper du bois pour le poêle central du pub.

Puis le patron m’a fait nettoyer les pavés de la devanture de l’établissement, dans la rue, au karcher. Pendant 3 jours, toute la journée, j’ai gaspillé des centaines et des centaines de litres d’eau.

C’était trop pour ma conscience écologique et après une semaine mentalement compliquée, nous mettions les voiles. Au final, les patrons ne nous ont pas payé toutes nos heures. Nous n’avions pas la détermination de lancer une procédure pour quelques cacahuètes et avons préféré tirer un trait sur cette histoire.

côte ouest de l'Australie, plage au sud de Pemberton

Plage au Sud de Perth dans le sud ouest de l’Australie

 Côte Ouest de l’Australie : bilan

Après cet épisode, nous reprenions la route vers l’Est afin de terminer notre tour d’Australie et trouver un emploi plus intéressant.

Il nous restait encore 6 mois sur notre visa et nous voulions les consacrer à économiser pour la suite de l’aventure. S’en suit une longue traversée de 4000km pour rejoindre Melbourne à travers le Nullarbor.

Notre périple sur la côte ouest de l’Australie s’achevait ainsi et nous en gardons d’excellents souvenirs. Elle avait décidément tenu toutes ses promesses. Nous sommes à l’heure actuelle encore émerveillés par ces moments uniques.

Plage au sud de la côte ouest de l'Australie

Nous recommandons fortement d’avoir un véhicule tout terrain pour pouvoir accéder aux spots de campement loin des sentiers battus sur la côte ouest de l’Australie. La piste qui relie Exmouth à Coral Bay ou l’accès au Cap Perron ne sont pas accessibles sans 4×4. Il s’agit de ce fait d’endroits moins fréquentés qui ont beaucoup compté dans notre appréciation des lieux. 

Avez-vous aimé la côte Ouest de l’Australie ? Vous avez préféré la côte Est ?

Qu’en est-il de la Tasmanie ? Si vous ne connaissez pas encore, on vous propose notre guide pour découvrir la Tasmanie !

N’hésitez pas à nous faire vos retours en commentaire, ils nous aident beaucoup !

Bon voyage. 

Donnez une note à notre contenu
Cet article vous a été utile ? Partagez-le pour en faire profiter vos amis !