Voiture, van ou 4X4 pour un voyage en Australie ?

C’est une question assez récurrente sur les réseaux sociaux pour ceux qui s’apprêtent à vivre l’aventure du voyage en Australie. Cela concerne autant ceux qui viennent en voyager avec PVT que ceux qui souhaitent visiter le pays pour une durée plus courte. En fait, c’est un sujet qui touche tous les voyageurs désireux de rendre leur road trip inoubliable. Acheter ou louer un 4×4 en Australie, c’est s’ouvrir les portes de parcs nationaux et petits coins de paradis inaccessibles en van ou en break. Si les routes goudronnées permettent l’accès aux points les plus touristiques du pays, le véhicule tout terrain vous permet de sortir des sentiers battus et de découvrir le bush australien, le vrai. Les pistes de l’Outback nous ont vraiment fait vibrer et on ne peut que recommander l’expérience à quiconque souhaite vivre l’Australie de manière unique.

Quels sont les avantages et inconvénients du 4×4 en Australie ?

Que vous optiez pour le confort d’un van, la robustesse du 4×4 ou les économies d’un break, chaque type de véhicule présente des avantages et des inconvénients. Notre expérience personnelle est basée sur les grosses cylindrées donc je ne vais pas m’étaler sur les deux autres types de véhicules. Ne pas les avoir vécus au quotidien ne me permet pas de les juger de manière objective. En revanche, après presque 2 ans et ayant possédé deux 4×4 différents en Australie, je peux vous assurer que nous commençons à en connaître les rouages.

Les aspects négatifs

Commençons par les sujets qui fâchent et abordons les points noirs de ce mode de transport. Si cette aventure m’a rempli la mémoire de souvenirs impérissables, c’est en partie grâce à notre façon de voyager. Le 4×4 y est pour beaucoup. Cependant, je pense que je reste objectif sur ce mode de transport et vais vous en dévoiler absolument tous les aspects, même les mauvais.

  • Le 4×4 et l’écologie

Ce sont deux mots qui ne vont pas vraiment ensemble, je suis d’accord. Les gros moteurs des véhicules tout terrain consomment davantage. Dans le contexte environnemental actuel, ce n’est pas le moyen de voyager le plus propre. Avec les grandes distances couvertes pendant une année de voyage en Australie, le backpacker à la conscience écologique peut vraiment se poser des questions.

Si l’impact du voyage sur l’environnement est un sujet qui vous intéresse, ce n’est néanmoins pas peine perdue. En Australie, de nombreux véhicules sont équipés d’un système de fonctionnement au gaz naturel. C’était le cas de notre beau Nissan Patrol. Si la bête consommait près de 15L d’essence pour faire 100 km, elle roulait également au LPG. Ce qui est beaucoup plus écologique que le Diesel ou l’Essence. La bonne nouvelle, c’est que cette énergie est vraiment peu onéreuse. À l’époque (2017-2019) nous payions environ 0.60$ le L de gaz naturel contre environ 1.5$ en moyenne pour l’essence. En plus de moins polluer qu’une petite voiture, nous ne dépensions pas une fortune en budget carburant.

Le hic, c’est qu’au fin fond de l’Outback, on ne trouve pas de LPG dans les stations-service. Nous faisions donc le plein à la dernière station qui en disposait et le gardions pour les secteurs à fort risque de consommation accrue (routes avec dénivelé par exemple). Nous avons donc roulé à moitié au gaz et à l’essence pendant notre périple. Ce qui permet malgré tout de réduire considérablement son impact.

4x4 en Australie avec tente de toit au coucher du soleil

L’accès à ce genre d’endroits vaut-il la pollution générée par le 4×4 ? Bonne question à laquelle je n’ai toujours pas la réponse.

  • Le prix d’un 4×4 en Australie

Autre aspect négatif de ces modèles, c’est qu’il faut en avoir le budget. Le véhicule à lui seul, aménagé ou non, vous coûtera un minimum de 6000$ si vous voulez qu’il tienne la route. Je parle ici de vrais modèles de 4×4, ceux qui vous permettent de vous aventurer sur des pistes et de traverser des rivières comme :

  • Nissan Patrol
  • Toyota LandCruiser
  • Mitsubishi Pajero
  • Land Rover Defender

Sont exclus les SUV citadins comme le Honda CRV, RAV4… Ils coûteront certes beaucoup moins cher, mais à la première difficulté, se retrouveront bloqués. Ou pire.
Entre la forte consommation, le prix d’achat élevé et le coût de l’entretien ou des pièces, le 4×4 en Australie, ce n’est pas donné. Il faut savoir qu’un pneu tout terrain neuf peut vous coûter entre 200 et 250$ l’unité selon l’endroit et les disponibilités ! Par contre, il est beaucoup plus facile d’effectuer le petit entretien (vidange + filtres) soi-même. Les pièces sont rendues très faciles d’accès par la hauteur sur roues.

  • Le confort d’un 4×4 avec tente de toit 

Ce dernier point négatif est vraiment pour chipoter. En toute franchise, je ne me suis pas senti manquer de confort une seule seconde lors de mes deux ans de voyage en Australie en 4×4.

Mais un jour de pluie en hiver dans la moitié Sud du pays peut être assez inconfortable. Surtout si on vit dans son véhicule. Et encore plus lorsque l’on dort dans une rooftop tent (tente de toit). C’est le principal avantage que possède le van sur le 4×4.
Il est impossible de renier le côté cosy et agréable de la vanlife. Mais à chacun de trancher s’il préfère mettre de côté une once de confort contre la possibilité de se rendre partout. Une tente de toit sur un 4×4 est étonnement très confortable !

Rooftop tent ou tente de toit, très pratique pour voyager en 4x4 en Australie

La rooftop tent ou tente de toit. Le meilleur ami du voyageur en 4×4 en Australie !

Les avantages du 4×4 pour un voyage en Australie

La liste des défauts ayant été passée en revue, il reste désormais à aborder la partie la plus plaisante. Je ne sais pas vous, mais je préfère conserver le meilleur pour la fin.

  • Sortir des sentiers battus en 4×4 en Australie

Je l’ai déjà énoncé plusieurs fois, mais le très gros avantage du 4×4, c’est de pouvoir accéder à absolument tous les recoins du pays. Que vous vouliez traverser le Nord par la Savannah Way ou emprunter la mythique Gibb River Road il sera le compagnon idéal. Les plus téméraires iront jusqu’au Cape York, la pointe la plus au nord de l’Australie. Une aventure qui nous a vraiment fait de l’œil. Mais le temps et le budget ne nous ont pas permis de tout faire et pour cela, nous reviendrons un jour !
Enfin, le 4×4 vous permettra d’accéder à des plages sauvages tout autour du pays et vous écarter des foules de touristes. Une aubaine pour les amoureux de la nature qui recherchent l’évasion et la tranquillité. Si vous cherchez davantage d’inspiration, vous pouvez consulter cette liste des 10 meilleures pistes 4×4 d’Australie.

  • Sentiment de sécurité

Les compagnies qui vendent des véhicules en terres australes ont basé tout leur marketing sur la sécurité apportée par un 4×4. Je ne suis honnêtement pas certain que ce type de véhicule plus qu’un autre vous protège en cas d’accident avec une autre voiture ou de tonneau.
En revanche, l’aspect sécuritaire est présent en cas de collision avec un animal. Nous avons pendant ces 2 ans, renversé plusieurs kangourous et wallabies. Ils se jettent sous la voiture à la tombée de la nuit ou pointe du jour. Paix à leur âme. Avec une voiture normale, nous aurions eu de bonnes chances de recevoir l’animal sur le pare-brise. Ou pire, de sortir de la route. Les véhicules bas se retrouvent très souvent avec un radiateur à remplacer (plus cher que la valeur de la voiture) après ce type d’accident.
C’est donc également une sécurité financière face à ce phénomène. Qu’on le veuille ou non, il n’est vraiment pas rare d’écraser des animaux en Australie. C’est un aspect qui ne plaît à personne, sauf peut-être à quelques locaux dérangés, mais il existe.

4x4 Australie

Alors, le 4×4 est-il plus sécuritaire que le van ou pas ?

  • Mécanique plus accessible

Les pièces des 4×4 sont accessibles et faciles à changer. Sur un van, il est beaucoup plus difficile d’accéder à la pompe à eau ou courroie de distribution. De ce fait, les remplacer peut s’avérer très onéreux.
Les garagistes ont généralement besoin de beaucoup moins de temps pour effectuer les travaux sur un 4×4. Il leur est également plus facile d’identifier la source des problèmes. Ils n’ont ainsi pas besoin de tout démonter étant donnée la visibilité accrue.
Cet aspect compense le coût supérieur de certaines pièces, mais permet surtout de pouvoir réaliser ses changements de fluides et de filtres soi-même très facilement.

Acheter un 4×4 en Australie : la liberté ultime

Nous sommes depuis presque un an en Nouvelle-Zélande. Et pendant tout ce temps, nous n’avons cessé de chercher à nous éloigner des points les plus touristiques. Sur l’Île du Nord, nous n’avons pas visité les gros points d’intérêts, car ils sont trop fréquentés à notre goût. Si la vie en van est très agréable et confortable, nous ne ressentons pas la sensation de liberté que vous avions en Australie. Au pays des kangourous, nous pouvions rouler des heures sans voir personne, sur des pistes de sable rouge infinies. Le 4×4 nous a donné accès à des spots de camping idylliques au milieu d’oasis ou sur des plages longues de plusieurs kilomètres sans âme qui vive.
Comparer les deux pays n’est absolument pas judicieux, il s’agit ici de simplement démontrer que le 4×4 en Australie apporte un vrai plus.

C’est un facteur qui a énormément joué dans notre appréciation du voyage. Pouvoir couper avec la civilisation et le reste des voyageurs nous est essentiel. Ici, en NZ, nous y parvenons uniquement en empruntant des sentiers de randonnées délaissés par les backpackers. Une fois de retour dans notre van, nous sommes confrontés aux campements overbookés.

Le 4×4 en Australie vous permettra de rencontrer les Australiens qui parcourent leur pays en quête d’aventure. J’ai le souvenir de longues discussions nocturnes au coin d’un feu de bois avec des Australiens voyageurs au milieu du bush. Des rencontres inouïes qui n’auraient pas été possibles sans un véhicule tout terrain.

Nissan Patrol Australie

Achat d’un véhicule en Australie

Pour conclure, je dirais que chacun trouvera son bonheur en Australie, quel que soit son mode de déplacement. C’est le voyage d’une vie pour certains et peu en reviennent déçus. Il faut juste définir vos attentes au préalable pour choisir le véhicule adapté.
Outre l’aspect environnemental qui me préoccupe et me tracasse, je ne vois que des avantages à explorer l’Australie en 4×4. Il est certain que nous devons changer notre quotidien pour sauver la planète. Cela dit, en vivant dans notre véhicule pendant 2 ans, nous avons sacrément compensé le surplus d’empreinte carbone généré par notre véhicule.

Si vous hésitez entre la location d’un 4×4 ou l’achat, sachez que pour une durée de séjour supérieure à 1 mois, il n’est pas rentable de louer. Il vaut mieux acheter et revendre. Si cela peut paraître problématique en matière de logistique, c’est financièrement l’option la moins chère.

Que vous choisissiez de voyager en van ou 4×4, prendre le temps de sélectionner le bon véhicule est primordial. Pour cela, nous avons écrit un guide : acheter une voiture en Australie. Il contient tous les trucs et astuces nécessaires pour mettre toutes les chances de son côté. Nous ne pouvons que vous encourager à y jeter un œil.

Après avoir lu tout ça, vous serez prêt à vous lancer à la conquête de ce formidable pays. Il recèle de trésors et on vous souhaite qu’il vous comble autant que ce fut le cas pour nous. Vous pouvez nous poser toutes vos questions sur notre voyage en Australie, Nouvelle-Zélande ou en Europe sur notre compte Instagram !

Donnez une note à notre contenu
Cet article vous a été utile ? Partagez-le pour en faire profiter vos amis !