Lac de Bassias : randonnée automnale

Lac de Bassias : randonnée automnale

Toujours dans le secteur d’Hautacam, cette semaine on vous propose de découvrir le lac de Bassias. Alors que la neige a enfin recouvert les sommets des Hautes-Pyrénées, on profite des intempéries pour rattraper un peu le retard sur le blog.

Dans ce nouvel épisode, on vous embarque donc à nouveau pour une randonnée sur les hauteurs d’Hautacam. Cette fois-ci, c’est pour découvrir le lac de Bassias. Amoureux de marche en montagne et de grands espaces, ce lieu devrait particulièrement vous plaire. De notre côté, il ne nous a pas laissés indifférents. Vos chaussures de rando et votre sac à dos sont prêts ?

Itinéraire randonnée lac de Bassias

Le point commun à toutes les randonnées au départ d’Hautacam, c’est que vous serez gratifié d’une vue superbe dès le point de départ. Au petit matin, le pic d’Ardiden est souvent l’un des premiers sommets du massif environnant à recevoir les rayons de l’astre solaire.

Autre point commun, l’accès aux différents lacs est plutôt aisé quand les conditions sont bonnes. Cela rend le coin assez fréquenté. Comme pour tous les secteurs faciles d’accès, on vous recommande de partir tôt le matin pour vous affranchir de la foule. On vous le dévoilait dans notre article à propos du lac de Gaube. L’heure de départ influence considérablement la fréquentation.

D’ailleurs, quand on part bivouaquer, on démarre souvent la randonnée en fin d’après-midi pour avoir une longueur d’avance sur ceux qui partent le lendemain matin. Ça nous permet de profiter des premières lueurs en altitude et de pouvoir observer autant d’animaux sauvages.

Randonnée en direction du lac de Bassias
Solitude sur les hauteurs d’Hautacam

Revenons-en à nos moutons. Pour atteindre le lac de Bassias, il faut partir du col de la Moulata. Exactement comme pour le lac d’Isaby.

Voici la carte avec l’itinéraire que nous avons suivi pour atteindre le plan d’eau.

Afficher en plein écran

Distance11 kmAltitude max2070m
Dénivelé +500mAltitude min1680m
Dénivelé –500mTemps (Aller-retour)3h30

Vue sur le lac d’Isaby

Si vous avez lu l’article de la semaine dernière sur le lac d’Ourrec, vous aurez compris que le début de l’itinéraire est le même.

C’est au niveau de la hourquette d’Ouscouaou que les deux chemins se séparent. Il faudra continuer vers le sud le long de la crête pour rejoindre le lac de Bassias.

Tout au long du chemin, la vue est imprenable. À l’aller, il est recommandé de souvent vous retourner pour admirer le lac d’Isaby et ses couleurs changeantes tout au long de la journée. Avec l’heure qui avance, les crêtes se voient ensoleillées et le paysage se transforme. En route, on aperçoit le lac d’Ourrec en contre bas.

Randonnée lac de bassias, vue sur le lac d'Isaby
La vue sur le lac d’Isaby, dans l’ombre en fin de journée

Les dangers de la randonnée du lac de Bassias

Il faut être prudent sur certains secteurs abrupts, surtout si vous effectuez la randonnée en famille avec des enfants. Il y a près de 200m de vide à flanc de montagne sur certaines portions. Gardez un oeil sur tout le monde et faites bien attention où vous mettez les pieds.

Si vous décidez de vous rendre au lac de Bassias ou sur n’importe quelle rando en période hivernale, prenez garde au gel. Certaines sections de ce sentier sont exposées plein nord, ce qui signifie qu’elles ne reçoivent pas ou très peu d’ensoleillement. Le sol était donc complètement gelé et donc très glissant sur les versants nord.

Prenez vos précautions et sortez toujours avec du matériel adapté. Si vous n’êtes pas équipé ou ne le sentez pas, il n’y a aucune honte à faire demi-tour. Il ne faut jamais sous-estimer la montagne. Ania avait rebroussé chemin lors de l’ascension du Mont Perdu dont je vous invite à lire le récit. Ce n’est pas toujours facile de renoncer, mais il vaut mieux ça que risquer l’accident.

Crête d'Hautacam vers le lac de Bassias
Passage en crête synonyme de paysage à couper le souffle

Arrivée au lac de Bassias

Après 2 petites heures de marche, nous arrivons au lac de Bassias. Il est un peu enclavé entre les barres rocheuses et ne se laisse distinguer qu’au dernier moment.

Surprise en arrivant, la quasi-totalité du lac est recouverte d’une épaisse couche de glace. Est-ce bien utile de vous préciser qu’il faut être très prudent avec les lacs gelés ?

Lac de bassias dans les Hautes Pyrénées photo en drone
Vue aérienne sur le lac de Bassias

En montagne ou en plaine, nous ne recommandons pas de marcher sur un lac gelé. Cela donne très bien en photo pour Instagram, mais il faut vraiment être sûr de ce que vous faites parce qu’une chute entrainerait une hypothermie. À une 10ène de kilomètres de la voiture, il vaut mieux ne pas prendre de risque !

Peu de temps après notre arrivée, un groupe de marcheurs s’est laissé tenter par l’expérience. Ils ont essayé à plusieurs reprises de monter sur la glace avant de se raviser une bonne fois pour toutes. C’est un autre des nombreux dangers de la montagne en hiver. Une chute dans l’eau par ces températures serait synonyme d’hypothermie quasi instantanée.

lac de bassias dans les hautes pyrénées totalement gelé
La glace du lac de Bassias

Bilan randonnée lac de Bassias

L’itinéraire de cette randonnée au lac de Bassias nous a beaucoup plu. Et ce n’est pas uniquement parce que nous adorons les vallées d’Hautacam. Son accès plus difficile que celui du lac d’Isaby le préserve un peu de l’attrait touristique. De ce fait, nous n’avons pas croisé beaucoup de monde de ce côté-là de la montagne.

La vue en contrebas sur Isaby et toute la vallée est vraiment très agréable. Le passage en crête offre un peu de sensations aériennes, mais rien de très méchant. Juste ce qu’il faut pour s’émerveiller.

Une fois arrivé au lac, le paysage change puisqu’on passe sur un autre versant. Mais c’est tout aussi agréable comme en témoignent les photos.

Lac de bassias paysage des Pyrénées
Avec un peu de hauteur, la vue est tout simplement superbe
Randonnée au lac de Bassias en automne
Le gel sur les pentes du lac de Bassias

Pour marcher un peu plus

L’aller-retour se fait en une demi-journée. Si vous ne souhaitez pas vous contenter de si peu, vous pouvez vous rendre au Soum Arrouy.

Vous y trouverez encore plus de tranquillité et il vous offrira un panorama unique sur toute la chaîne des Pyrénées centrales. Incroyable, mais vrai, d’en haut, on peut voir la Brèche de Roland, le cirque de Gavarnie, le massif du Mont Perdu et bien plus encore.

Attention cependant, le cumul de ces deux randonnées est destiné aux très bons marcheurs qui veulent avoir une journée bien remplie. Il ne peut se faire qu’en période estivale et avec les bonnes conditions météo. Nous ne recommandons pas de tenter ces deux ascensions en une même journée en dehors de la période entre juillet et septembre. Une option à conserver dans un coin de la tête pour cet été donc.

Il est également possible d’accéder au pic de Montaigu depuis la hourquette d’Ouscouaou. On vous parlera de ce sommet mythique du Pays Toy dans un prochaine article très rapidement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *