Après avoir passé un mois au frais dans les magnifiques montagnes des Dolomites, nous avons finalement pris la direction du sud de l’Europe pour y chercher le soleil. Nous avons un peu hésité à visiter la Croatie. Ce pays est réputé pour ne pas être très accueillant vis-à-vis des véhicules aménagés. Quelques recherches nous auront finalement donné de l’espoir. D’après différents témoignages, il s’avère que hors saison (entre octobre et avril) les autorités et les locaux sont beaucoup plus tolérants pour les voyageurs en camping-car ou en van aménagé. L’appel de la côte Adriatique aura eu raison de nos premiers aprioris et nous nous sommes donc dirigés vers la Grèce en passant par la Croatie. Nous avons finalement passé presque un mois dans ce magnifique pays. Dans cet article, on vous propose de découvrir l’itinéraire de notre road trip en Croatie ainsi que tous nos conseils pour préparer au mieux votre voyage.

Road trip en Croatie en camping-car
Vous êtes prêt pour un voyage en Croatie en camping-car ?

À propos de la Croatie

Pour ceux qui en doutent encore, la Croatie est un bien un pays de l’Union européenne. Elle n’est cependant pas encore dans l’espace Schengen. À priori, son adhésion à la zone de libre circulation a été votée, et la Croatie devrait en faire partie d’ici 2024. Bonne nouvelle pour ce pays qui a connu une période difficile dans les années 1990 lors de la dislocation de la Yougoslavie.

Monnaie en Croatie

Si elle appartient bien à l’Union européenne, la Croatie n’a, à l’heure de la rédaction de cet article, pas encore officialisé son passage à l’Euro. C’est aussi en projet, et devrait avoir lieu en 2023. En attendant, la monnaie en Croatie est le Kuna. En février 2022, 1 kuna équivaut à 0,13 euros et 1 euro à 7,52 kunas. Vous le savez, les taux de change varient pas mal en ce moment, donc il faudra vous renseigner au moment de votre voyage.

Quand Voyager en croatie ?

Faire un road trip en Croatie est envisageable toute l’année. L’avantage des pays bordés par la mer, c’est que leur côte présente un climat doux toute l’année même en plein hiver. De notre côté, nous avons traversé la Croatie du nord au sud en longeant le littoral Adriatique, et les températures au mois de décembre étaient très correctes. En journée, la moyenne était située autour de 15 degrés, et nous avons eu seulement quelques nuits fraîches qui ont nécessité d’allumer le chauffage.

Vous pouvez donc envisager de partir quand bon vous semble. Chaque saison présente des avantages et inconvénients.

Le printemps est doux, pas trop fréquenté et la baignade est envisageable pour les plus courageux.

L’été, il fait très chaud, les prix sont au plus haut et il y a beaucoup de monde. En contrepartie, les couleurs des paysages sont magnifiques et l’eau est chaude.

L’automne voit les journées se raccourcir, mais il fait encore bon et il y a beaucoup moins de touristes.

En hiver, presque aucun touriste, pas mal de restaurants fermés, possibilité de dormir partout avec son véhicule. Toutes les activités sont beaucoup moins chères.

Paysage de la Croatie en hiver

La bonne période pour un road trip en Croatie

Si vous souhaitez visiter la Croatie en véhicule aménagé, il faudra en revanche bien choisir la saison de votre voyage. Comme mentionné en introduction, l’été, le stationnement avec un van ou un camping-car est très compliqué. Les autorités locales mettent une pression très forte pour que vous alliez dans les campings. Elles distribuent de grosses amendes à tour de bras. Parfois, les voyageurs se voient sanctionner d’un PV même sur les parkings payants alors qu’ils se sont simplement garés pour visiter.

Le camping sauvage en Croatie

Le camping sauvage est, comme dans beaucoup de pays, strictement interdit en Croatie. La définition du camping sauvage dépend des pays et de leurs régulations. En France, dormir dans son véhicule sans déplier son marche pied ou sortir ses tables et chaises n’est pas considéré comme du camping. Un camping-car de moins de 3t5 est considéré comme un VL au même titre qu’une 206. Le stationnement est donc légiféré par le Code de la route, et rien ne vous empêche de vous garer sur un parking. Des arrêtés municipaux, souvent abusifs interdisent le stationnement des CC et vans. C’est un tout autre problème.

En Croatie, les règles semblent différentes. En tant que touristes, vous ne pouvez pas vraiment faire valoir votre droit du code de la route, surtout sans connaitre celui appliqué dans le pays vis-à-vis des véhicules de loisir. Les amendes sont très salées pour le stationnement illégal en van ou camping-car et il est préférable de ne pas jouer avec les autorités croates.

Voyage en Croatie en camping-car : spot en bord de mer
Même s’il est reculé, ce genre de spot n’est pas accessible sans risquer une amende en pleine saison.

Où dormir en Croatie avec son véhicule ?

Le problème, c’est que le prix des nuits au camping est très élevé (25 € en moyenne) pour très peu de services. Et puis, si comme nous vous appréciez la liberté du road trip, ce n’est pas forcément en adéquation avec vos attentes. Une nuit au camping de temps en temps ne nous pose pas d’inconvénient. Mais nous avons tout de même choisi ce moyen de déplacement pour profiter d’une certaine liberté. Si vous prévoyez de voyager en Croatie en période touristique (avril à octobre) vous aurez plusieurs options :

  • Dormir dans des campings
  • Passer la nuit sur le parking de certains restaurants après avoir consommé est souvent toléré
  • Dormir sur certains parkings payants dans les villes quand ceux-ci ne sont pas interdits aux camping-cars
  • Dormir dans des logements (particuliers, hôtels, locations…)

En dehors de cette période, vous pourrez sereinement visiter la Croatie et dormir en bord de mer sans que personne ne vous dise quoi que ce soit puisque de toute manière, presque tous les campings sont fermés.

dormir dans son camping-car en Croatie

Venir en Croatie

Si vous voulez faire un road trip en Croatie avec un véhicule aménagé, le mieux est de partir de France avec votre véhicule. Le plus court est de passer par le nord de l’Italie. Si vous êtes amateurs de montagne, il sera difficile d’échapper à un arrêt dans les Dolomites. Après Trieste, un court passage en Slovénie de quelques kilomètres et vous arriverez à la frontière croate.

Pour ceux qui voyagent sans leur véhicule, nous recommandons particulièrement le train via le Pass Interrail. Beaucoup plus écologique que l’avion, ce moyen de déplacement vous permettra également de profiter de la beauté du paysage pendant le trajet. Le pass vous offre la possibilité de moduler votre voyage selon vos envies en toute simplicité.

Paysage voyage en Croatie camping-car van
La route est longue pour venir en Croatie, mais elle en vaut largement le coup.

Si vous décidez de venir en Croatie en train, vous pourrez également louer une voiture sur place. Pour trouver le meilleur prix sur votre location de voiture en Croatie, on vous recommande de passer par un comparateur :

Road trip en Croatie : notre itinéraire

Si vous décidez de venir en Croatie depuis la France, vous la traverserez certainement du nord au sud. C’est ce que nous avons fait. Mais comme nous sommes partis pour un voyage au long cours à travers l’Europe, nous avons poursuivi avec le Monténégro et l’Albanie avant d’arriver à notre destination pour passer l’hiver : la Grèce. Nous n’avons donc pas fait d’aller-retour. Le but de notre voyage n’est pas de voir absolument tous les points d’intérêts de chaque pays traversé. On fonctionne au coup de cœur et à l’instinct. Quand on se plait à un endroit, on y reste plusieurs jours, même s’il n’y a pas de lieux particuliers à visiter. C’est notre philosophie du road trip et chacun est libre d’avoir la sienne bien évidemment.

Le choix de l’itinéraire pour votre road trip dépend essentiellement de ce que vous cherchez à voir en Croatie et de votre manière de voyager. Il est tout à fait possible de mélanger un peu de côte Adriatique, de montagnes et de parcs nationaux. À vous de composer selon vos envies.

Les multiples facettes de la Croatie.

Frontières de la Croatie et covid-19

Nous avons franchi la frontière croate autour du 10 décembre 2021. Pour passer de l’Italie à la Slovénie, il n’y avait aucun contrôle. En revanche, pour entrer en Croatie, nous avons dû fournir nos pass sanitaires. Pas besoin de test à ce moment-là parce que nous avions deux doses de vaccin. Comme la Croatie appartient à l’Europe, vous n’aurez pas besoin de passeport pour entrer, une carte d’identité en cours de validité suffit.

Puisque nous parlons frontières, sachez que durant votre road trip en Croatie, si vous comptez vous rendre jusqu’à Dubrovnik, vous devrez traverser une petite partie de la Bosnie-Herzégovine. Le contrôle à cette frontière aura été plus poussé. Les douaniers ont minutieusement inspecté l’intérieur de notre camping-car à la recherche de drogue. La fouille aura tout de même durée près de 45 minutes avant qu’ils ne nous laissent partir en saluant la beauté de l’aménagement intérieur.

Frontière Croatie Bosnie Herzégovine road trip
La fameuse frontière avec la Bosnie Herzégovine

3 semaines de road trip en Croatie

Nous n’avons pas du tout d’itinéraire pour notre voyage et n’avions pas prévu de venir en Croatie jusqu’à la veille du passage de la frontière. Mais si vous venez en Croatie, il serait vraiment dommage d’y passer moins de deux semaines. Les distances entre les points d’intérêts ne sont pas tellement longues, mais les routes sont quand même assez sinueuses. On vous recommande bien évidemment de ne pas prendre l’autoroute afin de vous enivrer des jolis paysages et de profiter pleinement des plaisirs simples du road trip. Arrêtez-vous pour faire vos courses en bord de route. Les locaux vendent fruits et légumes frais et de saison à des prix modiques. Les petites tavernes et cafés sont également d’excellentes options pour découvrir la culture et la gastronomie locale.

Carte de notre road trip en Croatie

Voici la carte avec notre itinéraire sur 3 semaines en Croatie avec les points d’intérêts que nous avons visités. Évidemment, nous n’avons pas eu à faire demi-tour puisque nous étions en route vers la Grèce. Si vous partez de France pour des vacances, il vous sera difficile de passer autant de temps en Croatie. Vous devrez faire des choix sur les secteurs à privilégier selon vos goûts. Pour éviter un aller-retour, vous avez toujours l’option de prendre un ferry pour ou depuis l’Italie, il existe pas mal de trajets entre les deux pays.

Pour ceux qui font un tour d’Europe en véhicule aménagé, on vous recommande de passer au moins 3 semaines en Croatie si vous y venez hors-saison.

Voir en plein écran

Résumé de notre road trip

En arrivant de Slovénie, nous avons fait notre première étape près de Rijeka en face de l’île de Krk. Nous ne sommes pas descendus en Istrie. Cette région de Croatie est magnifique, mais elle ne présentait à nos yeux pas vraiment d’intérêt en hiver. Notre objectif restait de relier la Grèce sans trop s’éterniser.

Nous sommes ensuite descendus à Zadar. La visite rapide de la ville ne nous a pas vraiment emballés. Ici aussi, l’hiver y est pour beaucoup. En revanche, nous avons fait un détour par l’île de Pag que nous avons beaucoup appréciée.

Ile de Pag en Croatie

Nous ne sommes pas allés au parc national de Plitvice. C’était un choix, la végétation hivernale est plutôt triste dans ce coin, les journées très courtes et le soleil bas ne permettent pas de profiter de la beauté de l’endroit comme à la belle saison. Nous nous sommes par contre arrêtés au parc national de Krka. Le constat était sensiblement similaire à ce que nous redoutions. Les cascades étaient à contre-jour toute la journée et les arbres sans feuilles rendaient le paysage assez triste. Heureusement nous avons bénéficié du tarif hors saison qui est presque 10 fois moins cher qu’en plein été. Tous les détails sont à retrouver dans l’article dédié au parc national Krka. En route, ne manquez pas la petite ville de Sibenik que nous avons vraiment beaucoup apprécié. Impossible également de ne pas s’arrêter à Split qui est l’une des plus belles villes de Croatie.

En continuant vers le sud, nous nous sommes arrêtés au village de Ston. Nous en avons profité pour gravir sa muraille qui est vraiment impressionnante. Puis nous avons passé quelques jours à Dubrovnik où la vieille ville nous a conquis. C’était vraiment le plus beau point d’intérêt de notre road trip en Croatie.

Les immanquables d’un road trip en Croatie

Le temps que vous allez passer en Croatie va dicter vos priorités. Si vous partez 2 ou 3 semaines, vous pourrez davantage profiter et sortir des sentiers battus. Nous avons passé presque un mois en Croatie, mais nous avons dû faire face à quelques imprévus. Cela fait partie intégrante de l’expérience du road trip. Comme nous devons aussi concilier voyage et travail, nous n’avons pas été en mesure de visiter autant que si nous étions en vacances. C’est aussi une des contreparties de notre mode de vie de voyage permanent.

Nous n’avons donc pas tout vu, mais voici les lieux que nous vous recommandons chaleureusement de faire si vous envisagez un road trip en Croatie.

Dubrovnik à voir absolument en Croatie

L’île de Pag

C’est une petite pépite de la Dalmatie. L’île de Pag est un passage obligé pour tous les amoureux de paysages époustouflants et dépaysants. C’est également le lieu de production du meilleur fromage de Croatie, et rien que pour ça, un arrêt vaut amplement le détour. Cette île présente la particularité d’être très différente du reste du pays avec son aspect très lunaire.

On vous a rassemblé tous les détails dans notre article sur l’île de Pag :

Visite de l'île de Pag incontournable de la Croatie
Très belle route sur l’Île de Pag en Croatie

Sibenik

On vous en parlait plus haut, la ville de Sibenik est un petit bijou. Flâner dans ses ruelles donne l’impression que le temps s’est arrêté. Une étape très agréable puisque pas vraiment prévue à la base. On entend finalement peu parler de Sibenik, et pourtant, c’est une ville vraiment charmante et pleine de surprises.

Découvrez toutes les photos et les bons plans pour explorer la ville dans notre dossier :

Ville de Sibenik en Croatie
La ville de Sibenik et ses magnifiques façades de vieilles pierres.

Parc National de KRKA

Bon, il n’était clairement pas à son avantage lors de notre road trip en hiver, mais le parc national de Krka est vraiment un lieu à ne pas manquer. Ses cascades dont l’emblématique Skradinski Buk lui valent d’être l’un des plus beaux parcs de Croatie. Il est en concurrence avec Plitvice, et si vous venez visiter la Croatie à la belle saison, il vous faudra faire les deux.

Tous les détails (prix des billets, randonnées, points d’intérêts) sont à retrouver dans l’article dédié :

Parc National de Krka point d'intérêt d'un road trip en Croatie

Split

Vous en avez déjà très certainement entendu parler, la ville de Split est l’une des plus belles de Croatie. Elle attire avec ses vieilles pierres et son front de mer très agréable. Nous avons passé une journée à Split et on ne regrette absolument pas cet arrêt. Même si on préfère se tenir loin des villes, c’est toujours enrichissant d’en apprendre plus sur la culture d’un pays. Ça passe forcément par la visite des villes et leurs monuments.

Split en Croatie

La muraille de Ston

Nous ne connaissions pas la muraille de Ston avant d’arriver dans ce secteur du sud de la Croatie. Elle est située à mi-chemin entre Split et Dubrovnik, c’est donc une étape assez intéressante entre les deux villes. Les fortifications datent du XIVe siècle et permettaient de se protéger des assaillants venus de la mer. La muraille fait 5,5km de long, c’est 1000 fois plus petit que la muraille de Chine, mais ça fait quand même son petit effet.

Nous avons gravi l’édifice et sommes montés jusqu’aux ruines du château qui trône sur la colline. De là-haut, le point de vue sur le village de Ston est magnifique. Cette étape par la muraille de Ston aura été une belle surprise et nous vous recommandons de l’ajouter au programme de votre road trip en Croatie.

Muraille de Ston en Croatie

Dubrovnik

La ville magique de Croatie, c’est incontestablement Dubrovnik. Ses remparts fortifiés qui offrent un panorama sur les toits du centre historique nous ont vraiment bluffés. Nous y avons passé plusieurs jours en attendant des pièces mécaniques pour notre camping-car. Il est très difficile de stationner à Dubrovnik donc nous avons pris de la hauteur. Depuis notre petit spot, nous avions une vue imprenable sur la vieille ville. Nous n’avons pas raté les levers et couchers de soleil qui nous ont gratifiés d’ambiances incroyables. Dubrovnik sera la dernière étape de votre road trip en Croatie. Une véritable cerise sur le gâteau.

Tous les détails sur la visite de Dubrovnik ainsi que sur la muraille de Ston sont à retrouver dans cet article :

Dubrovnik en Croatie

Se loger en Croatie

Si vous faites un road trip en Croatie et que vous n’avez pas de véhicule aménagé, vous aurez besoin de logements. Plusieurs options s’offrent à vous. Vous avez dans un premier temps la possibilité de réserver deux logements dans des points stratégiques et de graviter autour jusqu’aux différents points d’intérêts. Vous avez également la possibilité de prendre davantage de logements en restant deux ou trois nuits dans chacun d’entre eux pour visiter. Les deux systèmes ont leurs avantages et inconvénients.

De notre côté, nous sommes totalement indépendants et autonomes avec notre camping-car donc nous n’avons pas besoin de logement. On vous a tout de même préparé une petite sélection pour vous aider si vous avez besoin de réserver des hébergements. Ces liens vers la plateforme Booking sont affiliés. Cela signifie que Booking nous reverse un pourcentage de sa commission si vous utilisez ces liens pour réserver. C’est exactement le même prix pour vous, et cela nous permet de rentabiliser un peu le temps passé à vous préparer ces guides de road trip. C’est le meilleur moyen que nous ayons trouvé pour éviter que le blog ne regorge de publicités désagréables, mais tout de même financer un peu les longues heures de travail dessus.

Logements sur l’île de Pag

Camping à Novalja sur l'île de Pag en Croatie
Crédit photo : @Terra Park Phalaris

Ce camping propose des logements qualitatifs disposant chacun d’une petite terrasse privative avec vue sur la mer Adriatique. Sa localisation à proximité de Novalja vous permettra de profiter des jolies plages du nord de l’île de Pag. Douceur de vivre croate et bains de soleil rythmeront vos journées. Ce camping dispose d’un restaurant avec une carte de cuisine locale.

Crédit photo : @Beach House Adriana

Cette petite maison les pieds dans l’eau avec barbecue et wifi est certainement l’une des meilleures locations de l’île de Pag. Elle est localisée à proximité de Potocnica et la tranquillité y règne en maître. On se verrait bien travailler depuis la terrasse ombragée par une chaude journée d’été. Vous, probablement pas parce que vous serez en vacances.

Crédit photo : @Big Blue Xenija

Situé dans une partie très calme de l’île de Pag, dans le village de Metajna, ce petit appartement disponible à la location vous permettra de vous ressourcer tout en visitant cette région de la Croatie. Une location loin de la foule, avec vue sur la mer et un petit bout de jardin pour passer une partie de ses vacances au paradis. Il est idéal pour ceux qui cherchent à avoir un peu d’autonomie.

Logements à Sibenik

Sibenik appartement location croatie
Crédit photo : @City Room Sibenik

Ce petit studio dans le coeur historique de Sibenik est dans une maison du XVIe siècle. Vous serez à 150m de la plage, avec vue sur mer. Idéalement situé, le parking à proximité vous permettra de vous garer et de rendre dans le mythique parc national de Krka en une vingtaine de minutes. Il est également possible d’y aller en navette pour ceux qui n’ont pas leur véhicule. Comptez entre 40 et 90 € la nuit selon la période de l’année.

Location appartement Sibeniçk en Croatie
Crédit photo : @Jimy Apartments

Ces appartements sur front de mer à 4km du centre historique de Sibenik sont parfaits pour profiter de la ville et d’une excursion au parc national de Krka. Le parking gratuit vous permettra de vous garer facilement. Un vélo est mis gratuitement à votre disposition pour aller visiter le centre-ville ou le littoral. Cuisine équipée et barbecue raviront ceux qui veulent cuisiner, et des restaurants sont à proximité pour les autres.

Crédit photo : @Hôtel Heritage Armerun

Pour vous faire plaisir pendant vos vacances en Croatie, l’hôtel Heritage Armerun est un établissement de grand standing. Localisé dans le centre de la vieille ville, à seulement 500m de la plage, il dispose d’un restaurant renommé et d’un bar. Il est à proximité de tous les points d’intérêt touristique de la ville. Des chambres ou de la terrasse, profitez d’une belle vue sur la mer avant d’aller visiter le parc national de Krka.

Logements à Dubrovnik

Crédit photo : @Old Town Lea

Situé en plein cœur de la vieille ville de Dubrovnik, cet appartement rénové mélange charme de l’ancien et design moderne. Les plages les plus proches sont à seulement 300m, de quoi se rafraîchir lors d’une chaude journée croate. Profitez de l’ambiance unique de la cité ou bien des équipements de l’appartement pour une soirée plus tranquille comme à la maison. Pouvant accueillir jusqu’à 4 personnes, comptez entre 73€ en basse saison et 194€ au pic de la saison estivale.

Crédit photo : @Villa Naida

Cette charmante maison d’hôtes propose des studios équipés ou bien des chambres à l’ambiance bord de mer. Si vous êtes véhiculés, vous pourrez stationner sans vous arracher les cheveux et pour les piétons la gare est située juste à côté, avec des bus pour aller au centre historique. Le port est également à deux pas ce qui est très pratique pour ceux ayant un ferry à prendre. Entre 120 et 190€ la nuit, vous pourrez profiter de la vue sur mer et de vos hôtes aux petits soins.

Crédit photo : @Luki Home

Pour un séjour en famille ou entre amis, on vous conseille cette maison de vacances située dans un superbe environnement. Trois chambres, une piscine privée, un barbecue, et à quelques minutes à pied de la plage, de quoi profiter pleinement de ses vacances loin des foules. A 10 minutes de la ville, vous pourrez profiter d’un cadre reposant pour faire du vélo ou vous détendre dans le jardin au son des oiseaux. La nuitée est aux alentours de 400€, une chouette option à partager.

La Croatie en Van ou en Camping-car

Dans cette rubrique, nous allons vous livrer notre retour d’expérience et nos conseils pour réussir votre road trip en Croatie.

Il est assez délicat de planifier un road trip en Croatie avec un van ou un camping-car en plein été. Les véhicules aménagés ne sont pas vraiment les bienvenus. Le camping sauvage est interdit dans tout le pays, ce qui restreint le stationnement nocturne aux campings payants. Le prix des campings est assez élevé par rapport à la qualité des services. Hors-saison, nous n’avons ressenti aucune pression de la part des autorités. En réalité, beaucoup de campings sont fermés entre novembre et avril. Nous n’avions donc pas le choix que de stationner sur les parkings publics, et personne ne nous a jamais rien dit.

La période de votre road trip va largement conditionner son déroulement. En pleine saison touristique, vous n’aurez guère le choix que de dormir dans des campings ou prendre des locations. La police tourne et distribue de lourdes amendes à tous ceux qui dorment dans leur véhicule aménagé. Van discret ou gros camping-car, personne n’y échappe malheureusement.

Si comme nous aller au camping n’est pas vraiment votre tasse de thé, vous devrez songer à visiter la Croatie hors saison. Le mois de mars pourrait représenter le meilleur compromis entre météo clémente et faible affluence touristique. Avec l’arrivée du printemps, vous aurez le droit à une végétation florissante et à de belles journées ensoleillées.

Paysage de la Croatie voyage vanlife

Vidanges et remplissage d’eau en Croatie

Quand on voyage en véhicule aménagé, il y plusieurs paramètres importants sur lesquels il faut se renseigner avant de partir à l’étranger. La facilité à trouver de l’eau potable et à vidanger ses eaux sales en fait partie. De notre côté, nous avons opté pour la conversion de notre cassette en toilettes sèches. Cela nous a permis de ne pas être dépendant des aires de vidange qui sont très rares en Croatie. Ceux qui ont encore des toilettes chimiques devront aller au camping, et souvent payer pour ce type de service. On vous prie vraiment de ne pas jeter vos eaux noires dans la nature.

En ce qui concerne l’eau potable, nous avons fait face à quelques difficultés pour en trouver. Aux environs de Zadar, il n’existe aucun moyen de remplir sa cuve gratuitement. Certaines stations-service restreignent l’accès à l’eau, et elle n’est à priori pas potable dans toutes. Nous avons trouvé un camping ouvert près de l’île de Pag qui nous a autorisés à remplir en échange de 50 kunas (7€). C’est cher payé, mais nous n’avions pas le choix.

Plus au sud, c’était plus facile et nous avons toujours trouvé des fontaines. Il fallait parfois faire un petit détour d’une vingtaine de kilomètres.

Voyage en Croatie road trip

Remplissage bouteilles de gaz et LPG pendant un road trip en Croatie

Ce n’est pas le cas en France, mais en Croatie, il est possible de faire remplir vos bouteilles de 13kg. Nous avons trouvé plusieurs spécialistes du gaz qui étaient même équipés des bons adaptateurs. Pour les dénicher, nous utilisons l’application Park4Night, très pratique pour avoir des informations récentes grâce aux commentaires des autres utilisateurs. Certaines stations services disposent également de GPL, vous pourrez également les trouver avec P4N.

Mécaniciens en Croatie

Quelques contraintes mécaniques nous ont permis de fréquenter les garages de Croatie. Quand on part en road trip longue durée, cela fait malheureusement partie du voyage. Comme dans tous les pays que nous avons visités pour le moment, trouver un garage qui accepte de jeter un oeil à notre camping-car relève du miracle.

En Croatie, nous avons trouvé que même les garagistes qui n’avaient pas le temps ou la possibilité de nous aider étaient bienveillants. Ce n’était pas vraiment le cas en Italie. Autre problème de taille pour nous, aucune pièce pour notre véhicule n’était disponible ici. Nous avons pourtant consulté plusieurs enseignes Citroën, mais notre vieux pépère est trop âgé pour trouver ses composants ici. Pour solutionner cette situation, nous avons effectué des commandes en France chez nos parents qui nous les ont postés en point relais en Croatie. Une logistique complexe, qui demande de patienter à un endroit fixe, mais qui fonctionne plutôt bien.

Camping-car en Croatie voyage road trip

Faire les courses pendant un road trip en Croatie

Il est assez facile de trouver des fruits et légumes locaux et de saison en Croatie. Beaucoup de petits producteurs vendent leurs produits sur des étals au bord de la route. Ce n’est pas cher, et la qualité est au rendez-vous. Sinon, vous pourrez vous rendre dans les grandes enseignes locales comme Plodim ou Konzoum. La Croatie n’importe que peu de produits alimentaires, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Ici, pas de fruits ou légumes qui ont traversé la planète, et c’est tant mieux.

Travailler pendant un road trip en Croatie

Pour avoir internet et travailler depuis notre camping-car, nous avons pris des cartes SIM de chez TMobile. Elles nous ont permis d’avoir davantage de data qu’avec nos forfaits Free. Ce n’est pas très cher en Croatie, il me semble que nous avons payé 10€ pour 25 Go. La couverture de réseau est vraiment excellente quand on reste sur la côte, et même dans les terres nous n’avons pas eu de problème de ce côté-là. C’est un aspect qui n’est pas important si vous venez simplement en vacances en Croatie, mais pour un tour d’Europe longue durée, cela n’est pas négligeable.

Bilan road trip en Croatie en camping-car

Faire ce road trip en Croatie pendant l’hiver nous aura permis de vraiment bien profiter du littoral et de ses nombreuses possibilités de stationnement gratuit. Ce séjour aura été marqué par beaucoup de nuits les pieds dans l’eau, sans voisin et en toute tranquillité. Et c’est quand même sacrément plus agréable que de devoir se parquer dans un camping ou sur des aires de camping-car. La côte Adriatique est belle, même si on trouve tout de même pas mal de déchets sur le bord des routes. Cela reste « propre » par rapport à l’Albanie ou à la Grèce que nous avons traversés par la suite. De même pour l’état des routes, qui est plutôt bon comparé aux pays suivants.

En décembre, difficile de vraiment profiter de la plage, mais les belles journées ensoleillées nous permettaient de nous promener et de visiter dans des conditions presque printanières. L’accueil des Croates aura été tout aussi chaleureux, et nous avons vraiment apprécié les petites tavernes typiques dont la cuisine est excellente.

Vous avez des questions ou des remarques sur ce road trip en Croatie de 3 semaines ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou à nous envoyer un petit message sur Instagram.

5/5 - (4 votes)
Cet article vous a été utile ? Partagez-le pour en faire profiter vos amis !