Akaroa sur l’île du Sud de Nouvelle-Zélande : une invitation au voyage

Akaroa sur l’île du Sud de Nouvelle-Zélande : une invitation au voyage

Pâturages et végétation native se mélangent avant de rencontrer l’océan Pacifique à la couleur turquoise. Bienvenue sur la péninsule de Banks. Située à seulement 80km de route de Christchurch, cet endroit est tout simplement fantastique. Si vous débarquez fraîchement de l’avion, il pourra être le premier lieu à vous couper le souffle. Si vous êtes confiné chez vous, j’espère que les images vous feront prendre part au voyage. Il pourrait être le lieu qui vous fera tomber amoureux des paysages de la Nouvelle-Zélande. Ce morceau de côte océanique alliant collines verdoyantes peuplées de moutons et sommets rocheux est un mélange terre et mer dont seuls les paysages néo-zélandais ont le secret. La péninsule de Banks nous a littéralement séduits, si bien que nous y avons fait deux escapades durant notre année de PVT en Nouvelle-Zélande !
Il y a pas mal d’articles que l’on voulait écrire sur nos pérégrinations en Nouvelle-Zélande, mais dont nous n’avons malheureusement pas pris le temps. Tenir le blog sur la route s’est avéré plus difficile que prévu. Entre nos activités professionnelles et le temps pris pour visiter et se reposer, il n’était pas facile de caser la rédaction d’articles relatifs à notre voyage en Nouvelle-Zélande. La péninsule de Banks et Akaroa en font partie et elles s’inscrivent plutôt bien dans les choses à faire autour de Christchurch. C’est une étape incontournable de votre road trip si vous décidez de découvrir l’île du Sud d’Aotearoa. Si vous n’êtes que de passage pour quelques semaines au Pays du Long Nuage Blanc, vous aurez la possibilité d’en faire le premier point d’intérêt ou de le garder pour la fin. 

Paysage autour d'Akaroa dans la péninsule de Banks sur l'île du Sud de Nouvelle-Zélande
Des moutons, des collines vertes et la mer en fond : bienvenue en Nouvelle-Zélande !

Akaroa : un village français en Nouvelle Zélande

Il y a comme un air de marseillaise qui résonne dans les rues de ce petit village balnéaire. Et pourtant, nous sommes à plus de 17000 km de notre mère patrie. Et ce n’est pas lié au hasard si Akaroa est la plus française des villes néo-zélandaises.  
Au XIXème siècle, alors que l’île du Nord de Nouvelle-Zélande a déjà été bien colonisée par les équipages du Capitaine Cook, un bateau français accoste à Akaroa dans la péninsule de Banks. Son capitaine, Jean-François Langlois négocie avec la tribu maorie locale et obtient le droit de revenir s’installer. Le marin est rentré en France pour annoncer la bonne nouvelle et faire le plein de matériel pour une future installation à Akaroa. Cependant, pendant son trajet retour, le 6 février 1840, le traité de Waitangi a été signé entre les chefs tribaux Maoris et les colons britanniques. Ce traité fait de la Nouvelle-Zélande une colonie britannique. Le Capitaine Langlois fut déçu d’apprendre la nouvelle, mais demeura tout de même autorisé à s’installer à Akaroa. La petite ville devint la seule colonie française de Nouvelle-Zélande.
Cela explique la présence de très nombreux panneaux et enseignes écrits en français dans la ville d’Akaroa. Ainsi, les rues de la Mer, de l’école ou de l’église sont présentes, ce qui fait plutôt chaud au cœur après de longs mois/années loin de chez soi. L’architecture et les jardins sont également pourvus d’une influence française bien marquée. De nombreux Français ont d’ailleurs décidé d’y élire domicile et vous trouverez des restaurants français et des produits de l’hexagone un petit partout dans le village. 

Mais typique d'Akaroa à découvrir lors d'un voyage en Nouvelle-Zélande
Les maisons typiques d’Akaroa. En regardant bien, on voit les petits fanions bleu, blanc, rouge à l’effigie de la France !

Que faire à Akaroa ?

La ville d’Akaroa, c’est avant tout une route panoramique exceptionnelle le long de la péninsule de Banks. Durant tout le trajet, vous serez émerveillé. Les arrêts pour prendre des photos ne sont pas toujours possibles, mais les souvenirs de ces paysages magnifiques restent gravés à jamais. Une fois arrivés au village, vous aurez de nombreuses activités à votre disposition. Nous préconisons d’arriver tôt afin de pouvoir avoir une place au seul spot de freecamping d’Akaroa. Pour savoir s’il reste des places, rendez-vous sur l’application CamperMate, des capteurs vous permettent de savoir si des véhicules occupent tous les spots de freecamping d’Akaroa.

Voir des dauphins Hector

Pour ceux que cela intéresse, il est possible d’aller voir des dauphins Hector en prenant un tour en bateau. Le navire vous fait traverser la péninsule de Banks à la recherche des célèbres dauphins de l’île du sud de Nouvelle-Zélande. Comme nous l’avons expliqué dans notre article à propos des animaux de Nouvelle-Zélande, ce type d’activité va à l’encontre de nos principes écologiques. Nous ne recommandons donc pas de le faire, mais sachez que c’est possible.
Les plus chanceux pourront croiser les cétacés depuis la berge, cela n’a malheureusement pas été notre cas malgré deux visites.

Paysage Nouvelle-Zélande Akaroa péninsule de Banks
Pas de dauphins pour nous, mais qu’importe, les paysages sont splendides !

Randonnées sur les hauteurs de la Péninsule de Banks

Il y a de nombreux circuits de randonnée autour du village. Certains sont d’ailleurs possibles en partant à pied du centre-ville, ce qui évite de perdre sa place au freecamp. Si comme nous vous êtes amoureux de trek et de dénivelé positif, nous vous recommandons de grimper au Stoney Bay Peak. Depuis le freecamp, il faut compter une dizaine de kilomètres aller-retour et 800m de dénivelé positif. Une ascension sans difficulté majeure, mais qui vous gratifiera d’une vue splendide sur toute la péninsule de Banks. Arrivé au sommet, vous aurez un panorama digne des plus beaux paysages de la Nouvelle-Zélande. Les efforts de la montée seront récompensés de la plus belle des manières.
Si vous visitez la péninsule de Banks en plein été, nous vous conseillons de faire cette randonnée au petit matin ou en fin d’après-midi. Il n’y a pas beaucoup d’arbres et la courte section ombragée est au début de la balade. N’oubliez pas de remplir vos gourdes et de mettre de la crème solaire. Le soleil est terrible en Nouvelle-Zélande quand il veut bien sortir.
Une autre très belle randonnée sur la péninsule de Banks est la Nikau Palm Gully Scenic Reserve. Les paysages pittoresques de cette randonnée sont vraiment magnifiques. Le départ se situe au niveau de la ferme/hôtel d’Onuku. Il faudra signer leur registre pour pouvoir emprunter le sentier, mais cela est gratuit, comme de très nombreuses randonnées en Nouvelle-Zélande.

Randonnée à Akaroa en Nouvelle-Zélande panorama splendide
Le panorama pendant la montée est saisissant.

Flâner dans les rues d’Akaroa

Nous nous sommes régalés à flâner dans les rues de cette petite bourgade. Sous le soleil du printemps, les jardins brillent de mille feux. Des centaines d’espèces de fleurs différentes offrent un spectacle de couleurs et d’odeurs absolument divin. Les ruelles d’Akaroa sont pittoresques. On ne voit pas le temps passer lorsque l’on déambule entre les maisons, boutiques et autres bâtiments typiques de l’époque coloniale.

Manger dans un restaurant français à Akaroa

Nous ne nous sommes pas laissés tenter, mais ceux qui sont en manque de la bonne cuisine à la française auront l’embarras du choix à Akaroa. Comme mentionné précédemment, la ville abrite de nombreux établissements français. Visiter Akaroa est donc une excellente opportunité pour se régaler les papilles et manger autre chose que de la cuisine de camping ou des traditionnels fish&chips néo-zélandais ! Se faire plaisir de temps en temps en voyage est important et Akaroa est une bonne opportunité pour s’offrir un bon restaurant en Nouvelle-Zélande.

Les constructions à l’architecture typique de l’époque coloniale britannique.

Se rendre à Akaroa et visiter la péninsule de Banks

Pour ceux qui ont leur véhicule, vous rendre à Akaroa sera très simple. Depuis Christchurch, vous n’aurez qu’à suivre la SH75 sur les 80km qui séparent les deux villes. La route est parfois étroite et sinueuse, mais le spectacle est garanti.
Si vous n’avez pas de van ou de voiture, vous pouvez tout de même rejoindre la péninsule de Banks. Des bus relient le centre de Christchurch à Akaroa. Il faut en général compter autour de 50 dollars pour un aller-retour. Les options pour se loger dans ce cas sont les hôtels, airbnb, et les quelques campings environnants. En revanche, si vous n’avez pas de véhicule Self Contained, impossible de camper gratuitement dans le centre-ville.
Nous espérons que ce petit reportage sur la très belle ville d’Akaroa et la péninsule de Banks vous aura permis de voyager et apporté les informations nécessaires pour en profiter autant que nous. N’hésitez pas à nous faire part de votre avis en nous laissant un petit commentaire.
Vous préparez un voyage en Nouvelle-Zélande ? Découvrez notre article bilan écrit après 6 mois à sillonner la NZ. Si vous êtes en quête de soleil, allez faire un tour du côté du parc national Abel Tasman. Si en revanche la pluie ne vous fait pas peur, la côte Ouest de l’île du Sud est faite pour vous ! Quoi qu’il en soit, il y a une région de Nouvelle-Zélande qui réussira à vous séduire. 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *